La lettre du CIEP  
   

   
   

 A LA UNE
 Le CIEP aux SEDIFRALE

SEDIFRALELes sessions pour les professeurs et chercheurs de français langue étrangère, plus connues sous l’acronyme SEDIFRALE, ont fêté leur XVIe édition au Costa Rica du 3 au 7 février 2014. Tous les quatre ans, elles ouvrent un espace privilégié d’échanges sur la langue française et les cultures francophones  en Amérique latine et permettent aux principaux acteurs de cette francophonie des Amériques et de la Caraïbe de se retrouver, d’établir des bilans, de se former, de réfléchir au rôle des enseignants, de définir de nouvelles stratégies. Ce congrès régional de la commission pour l’Amérique latine et la Caraïbe (COPALC) de la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) est un rendez-vous important des professeurs de français, et le CIEP devait « tout naturellement » marquer de sa présence son soutien à cette initiative. Cette présence s’est traduite par la tenue d’un stand d’information sur les missions du CIEP, notamment dans le domaine de la coopération linguistique et éducative, et par l’animation de plusieurs ateliers. Il s’agissait plus précisément de promouvoir le nouveau site Parlons français, c’est facile ! auprès des professeurs de la zone ainsi que les certifications officielles en langue française que gère le CIEP pour le compte du ministère français de l’éducation nationale.
Le monde change très vite et l’Amérique latine tout autant. Si certains pays émergents ont compris tout l’intérêt que représente pour eux l’affirmation d’une identité linguistique et culturelle, d’autres comprennent tout le sens que revêt une logique d’intégration dans un espace déjà constitué et porteur d’avenir. Le Costa Rica a annoncé, lors de la séance d’inauguration des SEDIFRALE, avoir officiellement déposé une demande d’adhésion à l’OIF qui regroupe 77 États et gouvernements membres et observateurs. Cette décision confirme, si besoin était, la logique des espaces géoculturels et des aires linguistiques qui sont en train de se dessiner.  Au cœur de l’Amérique centrale, un pays revendique son désir d’appartenir  à cet espace linguistique et culturel que l’on nomme Francophonie. C’est là un formidable signal qui nous oblige.

 
 
   
N° 36 - FÉVRIER 2014
 
   

Sommaire
Langue(s) :
FOCUS : Enseignement bilingue en Égypte - Le CIEP à Expolangues - Université d’hiver BELC - Expertises des centres régionaux OIF - 10e anniversaire de l'ADEB - TCF pour la DAP - Évaluation du niveau de français des enseignants sénégalais - Séminaire du CELV
Éducation : Réforme de l'enseignement fondamental au Burundi - Jumelage institutionnel au Maroc - Coopération avec la Biélorussie - Coopération éducative franco-brésilienne - Appui au système éducatif botswanais - Enseignement du français aux Seychelles
Agenda : Revue internationale d’éducation de Sèvres n°64 - Colloque « Réussir l’éducation en Afrique : l’enjeu des langues » - Colloque « L’éducation en Asie : quels enjeux mondiaux ? »

 

> Langues

BRÈVES
 
 
ENSEIGNEMENT BILINGUE

Le programme d'échange d'assistants de langue vivante
Photo de Youssef Atalla, assistant de langue arabe
Témoignage de Youssef Atalla, assistant de langue arabe.

« Parlons français, c’est facile ! »
Photo de Michèle Jacobs-Hermès, directrice de la Francophonie, des relations institutionnelles et de la promotion du français à TV5MONDE
Entretien avec Michèle Jacobs-Hermès, directrice de la Francophonie, des relations institutionnelles et de la promotion du français à TV5MONDE.

 

L’enseignement bilingue en Égypte
Photo Enseignement bilingue en Égypte
Dans le cadre de la coopération éducative bilatérale entre la France et l’Égypte, l’enseignement bilingue francophone, qui concerne plus de 50 écoles et quelques 42 000 élèves égyptiens, constitue une priorité renouvelée.
En 2013, le plan d’action de l’institut français d’Égypte au Caire, en partenariat avec le CIEP a permis de lancer dans 7 établissements une démarche qualité orientée sur la question du pilotage, à l’aide d’outils contextualisés.

Cette démarche qui vise à valoriser les dispositifs existants en optimisant leur fonctionnement se poursuivra et devrait s’élargir à d’autres écoles.

Le projet devrait placer l’innovation pédagogique au cœur des différentes actions envisagées, en invitant à penser une évolution des pratiques d’enseignement-apprentissage en section bilingue autour de grandes thématiques telles que la place du numérique, du livre et de l’écrit, ou bien encore la pédagogie de projet et l’approche interdisciplinaire.

 
   

Le CIEP à Expolangues
Photo ExpolanguesLe CIEP a participé à la 32e édition du salon Expolangues, où il a animé trois conférences. La première concernait la place et l’usage des certifications de français langue étrangère, avec l’intervention de la responsable du DILF, DELF, DALF et du responsable du TCF au CIEP. Une table ronde réunissant les partenaires à l’origine du site internet « Parlons français, c’est facile ! » a permis de présenter les outils et contenus innovants développés en direction des apprenants et des enseignants. Le CIEP a organisé une rencontre autour du programme d’échange des assistants de langues, durant laquelle d’anciens assistants ont pu témoigner de leur expérience. Par ailleurs, le CIEP était invité par le CNED pour une conférence sur le dispositif de formation à distance PRO FLE. Enfin, le CIEP a reçu le « label européen des langues » dans la catégorie Institut de langue de la part de l’Agence Europe éducation formation France (2E2F) pour le projet EPG, dont il était chef de file.

Université d'hiver - BELC 2014 (17-28 février 2014, Sèvres)
Logo BELC Le CIEP accueille à Sèvres la nouvelle promotion de son université d’hiver - BELC. Douze modules intensifs de 30 heures chacun sont proposés, auxquels s’ajoutent des conférences, des tables rondes, des rencontres professionnelles et des activités culturelles. Cette formation est validée par un certificat de stage, officiellement reconnu. Le BELC propose en outre des modules pour acquérir les habilitations d’examinateurs-correcteurs ou de formateur d’examinateurs-correcteurs DELF-DALF, ainsi que celle de tuteur-correcteur PRO FLE. 155 stagiaires sont inscrits à cette rencontre, à titre individuel ou pris en charge par le réseau culturel français, avec l’appui du ministère des affaires étrangères et de l’Institut français, mais également à l’initiative d’employeurs français : centres de langues, universités, organismes de la formation continue. Cet évènement constitue un rendez-vous international de référence pour la formation continue des professionnels du français langue étrangère, langue seconde, langue d’enseignement, ou sur objectifs spécifiques, exerçant en France ou à l’étranger.

Expertise des centres régionaux francophones de l’OIF
L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dispose de deux programmes décentralisés pour accompagner son action de promotion du français et d’amélioration de son enseignement dans le système éducatif. Ces centres régionaux francophones sont situés au Vietnam (CREFAP – Ho-Chi-Minh Ville) pour les pays membres ou observateurs en Asie du Sud-Est, et en Bulgarie (CREFECO – Sofia) pour les pays de l’OIF d’Europe Centrale et Orientale. La direction pour la langue française de l’OIF a demandé au CIEP d’effectuer une expertise qualité de ces deux centres afin de faire un point sur l’existant et de dégager des pistes permettant notamment d’améliorer la pertinence, l’efficacité et l’efficience des actions conduites en direction des différents publics concernés. La double expertise menée en janvier 2014 reposait sur un référentiel qualité listant 200 indicateurs, et faisait suite à une autoévaluation réalisée par les centres.

10e anniversaire de l’ADEB, (13 décembre 2013, Sèvres)
Photo 10e anniversaire de l'ADEBA l’occasion de son 10e anniversaire, l’Association pour le développement de l’enseignement bi/plurilingue (ADEB) a organisé au CIEP une journée d’étude et d’échanges sur le thème « Enseignement bilingue et éducation plurilingue : quelles avancées ? quels obstacles ? ». Acteurs du monde de l’éducation, de l’enseignement des langues et des politiques linguistiques, partenaires institutionnels et représentants d’associations sœurs ont pu échanger lors de tables rondes et partager leurs connaissances et questionnements durant les conférences. Fondée en 2003 par Jean Duverger, l’ADEB met en place  de nombreuses actions de formation, d’évaluation, d’appui pédagogique ou de promotion, et apparaît comme un acteur incontournable dans le champ de l’enseignement bilingue et de l’éducation plurilingue.

Le TCF pour la demande d’admission préalable (DAP)
Le TCF pour la DAP est réservé aux ressortissants étrangers, titulaires d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires, sollicitant, dans le cadre de la DAP, une première inscription en première année de licence dans un établissement public d’enseignement supérieur français ou en licence dans une école d’architecture. Ces institutions exigent le plus souvent des compétences en français de niveau B2 dans ce test comportant des épreuves de compréhension (orale, structures de la langue, écrite) ainsi qu’une épreuve d’expression écrite. Cette année, plus de 10 000 candidats de plus de 75 nationalités ont passé ce test sur papier ou sur ordinateur.

Évaluation du niveau de français des enseignants sénégalais
Le ministère de l’éducation nationale au Sénégal a sollicité l’appui du CIEP pour concevoir un test national d’évaluation des compétences langagières des enseignants du et en  français (T.N.E.F.). Couplé à un dispositif d’autoformation qui vise à améliorer le niveau de connaissance du français des enseignants en formation initiale ou continue, et à un référentiel national des compétences langagières pour enseigner le et en français au Sénégal, ce test national, aujourd’hui en cours de développement, permettra de positionner les candidats sur les  niveaux B1, B2 et C1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. La première passation de ce test se déroulera dans le courant de l’année 2014.

Séminaire annuel sur le Centre européen pour les langues vivantes (4 février 2014, Sèvres)
Photo Séminaire CELVCe séminaire, organisé par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), les ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et le CIEP a réuni plus de 80 personnes et suscité de riches et nombreux échanges. Durant la matinée, Sarah Breslin, directrice exécutive du CELV a présenté les actions de cette institution lors d’une intervention intitulée « L’enseignement des langues : quels défis pour la période actuelle ? ». Les différents projets du CELV ont ensuite été présentés dans le cadre d’ateliers ou en conférence plénière. Les interventions de la Commission européenne et du ministère de l’éducation nationale ont ensuite permis d’esquisser les grandes orientations des politiques européennes et nationales en matière d’enseignement des langues. Enfin, Heinz Wismann, philologue et philosophe, a exposé sa conception des rapports entre les langues et mis en lumière les jeux de signification qui se jouent dans une même langue.

Missions d’habilitations en janvier/février
• habilitation d’examinateurs -correcteurs du DELF et du DALF : (Riyad, Arabie Saoudite, 5-9 janvier ; Windhoek, Namibie, 6-10 janvier ; Avignon, France, 13-16 janvier ; Bamako, Mali, 27-31 janvier) ;
• habilitation d’examinateurs -correcteurs du DELF : Suva et Nadi, Fidji, 27-31 janvier ;
• habilitation d’examinateurs -correcteurs du DELF Prim et du DELF scolaire : San Francisco, États-Unis, 31 janvier ;
• habilitation de formateurs d’examinateurs - correcteurs du DELF Prim et du DELF : Ramallah, Territoires Palestiniens, 10-14 février ;
• habilitation de formateurs d’examinateurs-correcteurs du DELF et du DALF et habilitation d’examinateurs-correcteurs du DALF : Lahore, Pakistan, 16-25 janvier ;
• habilitation d’examinateurs-correcteurs du DELF Pro : Vaulx-en-Velin, France, 5-7 février ;
• habilitation de formateurs d’examinateurs-correcteurs du DELF (A1 à B1), Munich, Allemagne, 17-19 février.

Un partenariat renouvelé entre la FIPF et le CIEP (14 janvier 2014, Sèvres)
Photo Signature de la convention entre la FIPF et le CIEPLe CIEP et la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) ont signé une convention définissant les modalités de leur partenariat. Celle-ci vise à mutualiser les compétences pour l’appui à l’enseignement du et en français, notamment dans le cadre de l’accueil ou de la participation à de grandes manifestations, ainsi que pour l’organisation d’événements conjoints. Cette nouvelle convention met à jour le partenariat presque cinquantenaire qui lie les deux institutions.

L'ADEB a 10 ans
Photo de Daniel Coste, professeur émérite à l’École normale supérieure de Lyon
Entretien avec Daniel Coste, professeur émérite à l’École normale supérieure de Lyon.

L’eGrid à l’honneur
Logo EPGLeGrid, version numérique interactive du référentiel d'évaluation European Profiling Grid pour lequel le CIEP a été distingué lors de la cérémonie de remise des labels européens des langues dans le cadre du salon Expolangues, a été présentée à l’occasion des journées professionnelles du Groupement FLE, le 24 janvier à Cannes et aux Journées Souffle les 24 et 25 janvier, à Antibes.

Le site internet de ProM fait peau neuve
Logo ProMLe nouveau site de ProM est en ligne. Il intègre l’outil de positionnement dynamique, permettant à l’utilisateur (professeur, formateur) de faire le point sur ses compétences en matière de mise en place d’actions de mobilité.

 
 
 
 
 
 
 
 

> Éducation









Dernier appel d’offres remporté
Niger :
Mission d’appui au renforcement des dispositifs de formation continue des enseignants du cycle de base 1.

Signature d’une convention entre la CTI et le CIEP (28 janvier 2014, Sèvres)
Le CIEP et la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) ont signé une convention qui fixe le cadre général de la coopération entre les deux institutions, en particulier au niveau international. Ce partenariat a pour objectifs la valorisation des formations en français langue étrangère dans les écoles d’ingénieurs en France, la promotion des formations en langue française, ainsi que le renforcement de la coopération dans le domaine de l’éducation. 

 
   
BURUNDI
 
   

Réforme de l’enseignement fondamental au BurundiPhotoRéforme de l'enseignement au Burundi
Le Burundi met actuellement en œuvre une réforme visant à donner une nouvelle architecture à l’ensemble de son système éducatif. Centrée sur la constitution d’un enseignement fondamental de neuf années, ouvrant la voie vers l’enseignement secondaire ou l’insertion professionnelle, cette réforme cherche en premier lieu à faire évoluer les pratiques pédagogiques et didactiques pour rendre les élèves plus actifs dans leurs apprentissages. Dans ce cadre, le CIEP a été sollicité par l’UNICEF, la Coopération technique belge et le ministère de l’enseignement de base et secondaire, de l’enseignement des métiers, de la formation professionnelle et de l’alphabétisation du Burundi pour appuyer la conception des manuels scolaires et guides de l’enseignant de l’enseignement fondamental, accompagner l’élaboration des modules de formation continue à destination des enseignants, contribuer à la réflexion sur les implications de la réforme, sur le nouveau curriculum et sur la rénovation du dispositif de formation continue des inspecteurs de l’éducation.
image ligne

 
   

Le jumelage institutionnel pour l'« Appui au système national de la recherche au Maroc » sélectionné par la Commission européenne
Le jumelage institutionnel entre le ministère marocain de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, le ministère français de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministère espagnol de la science et de l'innovation, était destiné au renforcement de la gouvernance du système national de la recherche marocain. Ce projet, pour lequel le CIEP était chef de file, a été sélectionné par la Commission européenne sur la base de la proposition de la Délégation de l'Union européenne au Maroc. Il fera l’objet d’une publication spécifique avec mention « projet réussi » dans le rapport annuel 2013 sur les jumelages dans la zone de voisinage. Le CIEP se félicite de cette opportunité de valoriser sa contribution à ce projet.

Naissance d’une coopération éducative entre le CIEP et la Biélorussie (13 février 2014, Sèvres)
Photo - Délégation BiélorussieLe CIEP a accueilli une délégation de 36 cadres éducatifs conduite par Vasili Budkevich, vice-ministre de l’éducation de la République de Biélorussie. Cette visite, soutenue par l’ambassade de France à Minsk, a conduit à la signature d’une convention de partenariat instituant une coopération entre le Centre des relations internationales du ministère de l’éducation biélorusse et le CIEP, dans le domaine de l’éducation, de la formation et du partage de bonnes pratiques éducatives entre les deux pays. A l’issue de cette rencontre, le vice-ministre a proposé au CIEP de participer au forum international organisé du 8 au 10 avril par le ministère de l’éducation biélorusse à Minsk sur le thème : « Qualité de l’éducation dans la perspective intra-européenne ».

Vers une coopération éducative franco-brésilienne
Photo - Coopération franco-brésilienneDans le cadre du « protocole franco-brésilien de coopération dans le domaine de l’enseignement professionnel », une mission a été organisée par le poste diplomatique en relation avec l'Institut fédéral de Brasilia (IFB) et la Coordination pour le perfectionnement du personnel de l’enseignement supérieur (CAPES) du 18 au 22 novembre 2013. Elle fait suite à la visite au CIEP du directeur de l'IFB, Wilson Conciani, en octobre 2012 et à la formation à la didactique des mathématiques organisée au CIEP en mai 2013 à l'intention d’enseignants brésiliens originaires de chacune des régions du pays. D’autres actions ont permis d’assurer la mobilité d’étudiants dans le cadre de projets collaboratifs menés par les étudiants français et brésiliens et intégrés aux dispositifs de certification des cursus.

Programme d’appui au système éducatif botswanais
Dans le cadre du programme d’appui réunionnais au système éducatif botswanais, une mission a été effectuée au Botswana du 23 au 30 janvier 2014. L’objectif était double : faire le bilan d’un programme en cours (PARSEB - 2012-2014) et préparer le prochain programme (PARSEB - 2014-2016). Un audit sur le français dans le système éducatif du Botswana et la formation de 7 enseignants à La Réunion pendant 9 mois ont été réalisés. Des chefs de service du ministère de l’éducation du Botswana en charge du français ont bénéficié pendant un mois d’un stage de renforcement des compétences. Le prochain programme, plus ambitieux encore, proposera un programme d’actions dans le domaine du français et de la formation technique et professionnelle, notamment dans les secteurs du tourisme et de l’agriculture.

Enseignement du français aux Seychelles
Le gouvernement seychellois souhaite redonner une véritable impulsion à l’enseignement du français, en mettant en application le pacte linguistique entre l’OIF et les Seychelles, et l’accord-cadre sur la coopération entre La Réunion et les Seychelles. La mission qui s’est tenue fin 2013 visait à évaluer les besoins de renforcement du niveau général de français au sein des différentes administrations et des organismes de formation, notamment dans le domaine de la formation professionnelle et technique. Des propositions ont été faites pour optimiser la formation extensive aux Seychelles (notamment via le dispositif AELF du Conseil général de La Réunion) et pour développer les compétences linguistiques professionnelles de formateurs seychellois (projet de coopération avec le Seychelles Tourism Academy - STA).

Séminaire final du projet CODA (22 janvier 2014, Nottingham, Royaume-Uni)
Le séminaire final du projet CODA (Consolidation, Outcomes, Dissemination, Agency) s’est tenu le 22 janvier dernier à l’université Nottingham Trent, au Royaume-Uni. Ce projet se situe dans la continuité de deux projets menés avec succès par l’université Nottingham Trent : ALLEGRO (2002-2005) et VIVACE (2006-2009). Le projet CODA a pour but de sensibiliser les parties prenantes aux enjeux de la formation des publics à besoins spécifiques, d’informer les décideurs et les démultiplicateurs au sein des pays membres de l’Union européenne et de former les personnels éducatifs concernés. Le projet valorisera et diffusera plus largement les résultats des deux initiatives précédentes, en vue d’intégrer les bonnes pratiques identifiées au sein des systèmes d’enseignement nationaux. Lancé en janvier 2013 pour une durée d’un an, il est financé par la Commission européenne dans le cadre du programme « Éducation et formation tout au long de la vie » (EFTLV).

Mise en ligne du rapport final du projet « QF’s UHSE »
Le projet QF's UHSE s'inscrit dans le prolongement du projet "The use of the European Qualifications Framework  in the recognition procedures of the NARIC centres", qui avait comme objectif la réalisation d'une étude exploratoire sur l'utilisation du cadre européen des certifications dans les pratiques quotidiennes de reconnaissance des centres ENIC-NARIC. Le projet QF’s UHSE vise à donner une vision globale des pratiques de reconnaissance et de l'utilisation des outils de mobilité en s'adressant à un public plus vaste, dont les universités et les différents acteurs liés à la mobilité. Retrouvez le rapport final du projet ainsi que l’étude de cas pour la France.
 
 
 
 
 
 

> Agenda

Conférence internationale « Réussir l’éducation en Afrique : l’enjeu des langues », (27-28 mars 2014, Sèvres)
Cette conférence internationale est organisée à l’initiative du Centre international d’études pédagogiques (CIEP), établissement public national du ministère français de l’éducation nationale. Elle associe de nombreux partenaires, parmi lesquels l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), la Conférence des ministres de l'Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Partenariat mondial pour l’éducation (PME), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), la Direction du développement et de la coopération (DDC) de la Confédération suisse, le ministère français des affaires étrangères et l’Agence française de développement (AFD).
Les objectifs de cette rencontre sont de présenter des exemples de politiques linguistiques mises en œuvre dans l’enseignement scolaire dans l’ensemble de l’Afrique, de comparer les acquis des élèves selon les différentes zones linguistiques et de réfléchir aux besoins en formation des enseignants en contexte plurilingue pour améliorer la qualité de l’enseignement. Les principaux bailleurs pour l’éducation en Afrique seront invités à présenter leurs objectifs pour le développement des systèmes éducatifs africains et à voir dans quelle mesure ils peuvent prendre en compte les besoins liés aux questions linguistiques dans leur politique d’appui aux États.

Colloque international de la Revue internationale d’éducation de Sèvres, « L’éducation en Asie : quels enjeux mondiaux ? » (12-14 juin 2014, Sèvres)
À l’occasion du 20e anniversaire de la Revue internationale d’éducation de Sèvres, le CIEP organise un colloque international sous le haut patronage de Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale. Ce colloque pluridisciplinaire permettra de mieux connaître et comprendre les réalités éducatives de l’Asie, autour de trois questions :
- Quelles représentations de l’école ?
- Quelles organisations, quelles stratégies et quels résultats ?
- L’Asie de l’éducation et le reste du monde : vers des modèles asiatiques ? vers des perspectives de compétition ou de coopération ?
Une telle rencontre est inédite en France et en Europe : à l’image de la revue, ce colloque aura une visée comparatiste tant dans sa dimension géographique que par la diversité des approches et des disciplines représentées.

Publications

Photo - Délegation Biéorussie
Sortie du n°64 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres intitulé « Les espaces scolaires », coordonné par Luca Paltrinieri, philosophe, et Maurice Mazalto, ancien proviseur.

Biblioflash (sélection documentaire sur un sujet d'actualité) :
L’enseignement-apprentissage des langues auprès des publics à besoins éducatifs particuliers.

Le Courriel européen des langues n°30, février 2014

Découvrez l’offre de formation TICE du CIEP.

La veille éditoriale du CIEP permet de suivre l’actualité éditoriale dans le monde en éducation et pour les langues, la didactique des langues et l’enseignement du français langue étrangère.

 
 
 
 
 
 
 
      Facebook  
  logo_ciepLa Lettre du CIEP
Centre international d’études pédagogiqueslogo_ciep
1, avenue Léon-Journault
92318 Sèvres cedex - France
Tél. : 33 (0)1 45 07 60 00 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 71
Directeur de la publication : François Perret
Rédaction et maquette : service du développement et de la communication
Photos : CIEP - N° ISSN 1250-002X - Février 2014