Palmarès et classements en éducation

n° 54, septembre 2010

Couverture RIES n° 53

Sommaire du numéro

Actualité internationale

  • Le point sur l'actualité en éducation
    Reut Gordon, Daisuke Sonoyama et Pierre-Louis Gauthier, Adelaïda Méndez Villegas
    Israël : réformer les missions et le statut des enseignants
    Japon : dépenses d'éducation et inégalités sociales
    Pérou : le Plan national Amérique latine 2021
  • Notes de lecture
    Anne-Marie Bardi, Roger-François Gauthier
    Le développement humain. Lutter contre la pauvreté (I) ; La politique de l'autonomie. Lutter contre la pauvreté (II), Esther Duflo, Seuil (La République des idées), 2009
    Curriculum et compétences. Un cadre opérationnel, Philippe Jonnaert, Moussadak Ettayebi, Rosette Defise, de Boeck (Perspectives en éducation et formation), 2009

Dossier


Palmarès et classements en éducation
Coordination : Michel Lussault

 

Introduction [pdf - 150 Ko]
Palmarès et classements : la formation et la recherche sous tension
Michel Lussault
Le texte présente la problématique générale du dossier publié par la Revue internationale d'éducation de Sèvres. Il s'agit de comprendre les tenants et les aboutissants de la diffusion mondiale des classements et palmarès concernant des secteurs - l'enseignement et la recherche - longtemps à l'écart des grands mouvements évaluatifs qui ont concerné précocement des pans entiers des activités sociales et un grand nombre d'institutions. L'auteur analyse ensuite les deux grands ensembles de discours qui polarisent actuellement la scène du débat public autour des classements et palmarès et expose les quatre principales lignes de force de ces discours.

Faces visibles et cachées des classements internationaux
Une tentative de modélisation des tensions dans l'enseignement obligatoire

Jean-Marie De Ketele
Comme de nombreux palmarès, les classements internationaux des systèmes éducatifs font partie des phénomènes de société qui font désormais régulièrement la une des médias. Mais qu'en est-il, au-delà des effets d'annonce spectaculaires ? En d'autres termes, quelles sont les faces visibles et les faces cachées d'un tel phénomène ? Pour y répondre, l'auteur propose un questionnaire à double face : à chacune des questions classiques de la grille utilisée (comme " qui évalue et classe ? ") correspond son complémentaire ou son envers (" qui n'évalue pas et ne classe pas ? "). Il met ainsi en évidence de nombreuses tensions entre les acteurs concernés, leurs logiques, leurs valeurs et leurs perspectives. Celles-ci sont l'objet d'une modélisation qui permet de comprendre et d'anticiper des scénarios qui dépassent de loin les seuls systèmes éducatifs.

Qu'apprend-on vraiment de Pisa ?
Sociologie de la réception d'une enquête internationale dans trois pays européens (2001-2008)

Xavier Pons
Synthétisant les résultats d'une recherche collective internationale (projet Know&Pol), cet article interroge les effets du programme international de suivi des acquis des élèves (Pisa) de l'OCDE sur le débat public dans trois pays européens (Écosse, France et Portugal). Mobilisant un cadre théorique propre à la science politique, il montre que Pisa n'a pas permis un apprentissage politique de la part des acteurs des systèmes éducatifs concernés mais a eu pour principal effet de confirmer, en les légitimant par le sceau d'une enquête scientifique, un ensemble d'opinions et de positions politiques qui lui préexistaient.

Les palmarès d'établissements et leur usage
Les différences entre l'Angleterre et l'Écosse

Graham Donaldson
Cet article traite des différences d'approches dans l'utilisation des données sur les performances scolaires en Écosse et en Angleterre. Il montre qu'il continue d'exister des différences significatives entre ces deux pays, tant en ce qui concerne les politiques éducatives que les pratiques. Les développements importants que connaît l'Écosse posent de nouveaux défis dans la manière de concilier les objectifs généraux du curriculum avec une plus grande liberté accordée aux établissements et la nécessité de mesurer et d'élever la qualité.

L'Indice composite d'apprentissage : au-delà d'un classement des villes "intelligentes"
Jarrett Laughlin, Marc Lachance
Contrairement au portrait qu'en dressent les médias, l'Indice composite d'apprentissage (ICA) du Canada fait plus que simplement classer les villes les plus "intelligentes" du pays. Salué par l'OCDE comme une initiative révolutionnaire pour faire avancer l'apprentissage tout au long de la vie au niveau mondial, l'ICA a été créé en 2006 par le Conseil canadien sur l'apprentissage. Au cours des cinq dernières années, l'indice a fourni une information objective et fiable qui a permis à plus de 4 500 communes canadiennes de suivre leurs progrès quant au développement de l'apprentissage tout au long de la vie. C'est un puissant outil d'information dont l'utilisation est flexible et transparente. L'ICA met en valeur l'importance décisive de l'apprentissage dans tous les aspects et étapes de la vie pour favoriser le bien être social et économique des individus, des communautés et du pays dans son ensemble.

Classements, indicateurs et politiques éducatives en France
Jean-Richard Cytermann
L'article analyse l'influence des classements, des palmarès et des indicateurs qu'ils utilisent sur les politiques éducatives et de recherche en France, à travers trois exemples principaux : le classement des lycées ; les évaluations des compétences des élèves et notamment Pisa ; le classement de Shanghaï et la restructuration de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'auteur montre comment la genèse des décisions en matière de politique éducative est un faisceau de multiples influences et comment les problématiques internationales sont instrumentalisées pour justifier des politiques nationales. La référence croissante aux indicateurs et aux classements internationaux permet une prise de conscience des faiblesses structurelles. Cependant, la connaissance du diagnostic ne porte pas toujours en elle-même des indications sur la politique à suivre.

Faces visibles et cachées des classements internationaux
Une tentative de modélisation des tensions dans l'enseignement supérieur

Jean-Marie De Ketele
Après s'être centrés sur l'enseignement obligatoire, les classements internationaux (Shanghaï, Times, Taïwan, Webometrics) touchent désormais l'enseignement supérieur et soulèvent de nombreuses réactions de la part de différentes catégories d'acteurs. L'auteur analyse ce phénomène à l'aide de dix questions fondamentales (comme dans son article sur l'enseignement obligatoire dans ce numéro) et, pour chacune d'elles, en examinant les faces plus visibles et celles davantage cachées. Il tente alors une modélisation qui révèle également quatre logiques, certes différentes de celles obtenues dans l'enseignement obligatoire, mais traduisant ensemble une même évolution de la société actuelle.

Étude de la mondialisation des classements universitaires
Projets, programmes et transformations sociales

Susan L. Robertson, Kris Olds
Les auteurs, qui s'appuient sur le cadre interprétatif de Walby et sur les conclusions d'Ellen Hazelkorn, examinent le phénomène des classements universitaires et de leurs effets sur l'activité scientifique à travers trois points de vue répandus : en tant que projet intrinsèque, visant la responsabilisation et la transparence ; en tant que partie d'un ensemble de stratégies destinées à promouvoir compétition et transformations au sein du système universitaire, aux niveaux régional, national et mondial ; en tant que manifestation d'un processus plus large de mondialisation affectant le domaine de l'enseignement supérieur, qui lui-même trouve ses racines dans les mutations de nos sociétés. Si ces différences d'interprétation sont fondées au niveau ontologique et épistémologique, elles n'en sont pas moins invoquées, dans le supérieur comme ailleurs, pour servir des intérêts stratégiques particuliers. Les auteurs attirent l'attention sur les enjeux de pouvoir existants et sur la nécessité de rendre ces derniers transparents, afin de susciter un débat plus large sur la production du savoir scientifique et sa transformation à travers l'usage des classements internationaux.

Réflexions sur un classement international des établissements universitaires africains
Abdou Karim Ndoye
L'article interroge les leçons à tirer du classement académique des universités africaines effectué par le site Ranking Web of World Universities. L'auteur présente dans un premier temps les places que les universités africaines occupent dans le classement continental des universités en 2010. L'analyse montre que les universités africaines sont très distancées par leurs consœurs occidentales. L'auteur s'attache ensuite à identifier les leçons qu'on peut tirer de ce classement et les défis que les universités africaines doivent relever pour améliorer leur classement. Il suggère d'autres manières de manager les universités africaines, qui doivent continuer à se moderniser pour devenir des universités de classe mondiale.

L'impact de l'Exzellenzinitiative en Allemagne
Dagmar Simon
L'ampleur des mutations provoquées par le programme de subvention de l'Exzellenzinitiative est sans égale. Après une longue phase de stagnation, la quasi-totalité des paramètres de sa gouvernance sont actuellement en passe d'être réajustés. La nouveauté réside dans une polarisation verticale du paysage scientifique, phénomène impensable il y a peu, et perçu et commenté comme la rupture d'un tabou. Cette transformation du paysage scientifique allemand en champ d'expérimentation agit également comme une loupe grossissant des problèmes fondamentaux, comme le recrutement et le développement de la carrière des personnels, ainsi que le statut des jeunes chercheurs au sein des structures d'enseignement supérieur. L'article résume les conséquences des premiers appels à propositions de l'Exzellenzinitiative, puis analyse les résultats et effets secondaires observés, avant de conclure sur un aperçu des questions soulevées par cette nouvelle évolution.

Le projet de classement européen des établissements d'enseignement supérieur U-Multirank
Ghislaine Filliatreau, Philippe Vidal
Les classements internationaux des établissements d'enseignement supérieur se sont multipliés au cours des dix dernières années, car ils répondent de manière simple et intuitive aux besoins d'information " panoramique " de multiples publics et sont très médiatisés. Ces classements, généralement coûteux à établir, sont eux-mêmes en concurrence pour s'imposer comme une norme (implicite) de référence pour tous les établissements de la planète. Dans ce contexte, une nouvelle génération de classements émerge. Ils évitent la mise en place de rangs de classement et privilégient l'accès à de nombreux critères d'appréciation, qualitatifs et quantitatifs, laissés à la discrétion de l'utilisateur. Financé par la Commission européenne, U Multirank limite la possibilité de comparer entre eux des établissements n'ayant pas les mêmes missions et caractéristiques, et explicite les informations jugées significatives par les utilisateurs pour connaître et apprécier les établissements du monde entier dans leur diversité.

Les auteurs

Références bibliographiques
Bernadette Plumelle

Abstracts

Resúmenes

Repères

Le système éducatif en Géorgie
Lysa Bydanova, Lela Masuradze

Réformes et changements en éducation en Slovénie
Slavko Gaber, Veronika Tašner