Les défis de l'orientation dans le monde, n° 38

Zone géographique  : 

n° 38, avril 2005

La Revue internationale d'éducation de Sèvres éditée par le Centre international d'études pédagogiques consacre, dans sa livraison d'avril, son dossier à l'orientation scolaire dans le monde à travers des exemples choisis en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud.

Qu'il s'agisse de pays développés (Angleterre, Belgique, France, Taiwan) ou en cours de développement (Brésil, Laos, Maroc, Burkina Faso), que l'enseignement y soit un marché ouvert à la concurrence, ou le monopole de l'Etat, partout la question de l'orientation des élèves et des étudiants se situe au cœur des enjeux socioéconomiques.

Contraints d'arbitrer entre intérêts privés (place laissée à l'initiative individuelle en matière de parcours scolaires) et intérêts publics (besoins de planification économique), entre efficacité et équité, contrainte collective et gestion individuelle, comment ces pays résolvent-ils cette tension et ces contradictions ?

Comment parvenir à ce que l'orientation ne soit pas subie mais parvienne à prendre en compte les projets et les capacités des élèves ? Quels critères retenir ? Faut-il se fonder exclusivement sur les performances scolaires mesurées à travers les notes et les examens ? Quel rôle réserver aux acteurs : enseignants, professionnels de l'orientation, parents, chefs d'établissements ? Comment considérer la question de l'admission dans l'enseignement supérieur : un aboutissement naturel de l'enseignement secondaire ou le résultat d'un processus de sélection ?

À travers la variété des points de vue et des situations, ce dossier ouvre la discussion sur l'ensemble des questions posées par l'orientation scolaire dans le monde. Force est de constater qu'elle reste encore un défi à relever dans de nombreux pays.

 

Sommaire de ce numéro :


Les défis de l'orientation dans le monde (n° 38, avril 2005)

 


 

Consultez en ligne

 
 

Couverture RIES n° 38

 Commander un numéro ou s'abonner en 2010
 Numéros à paraître en 2010
 Contacter la rédaction