L'évaluation des systèmes éducatifs, n° 26

Zone géographique  : 

n° 26, juin 2000

 

Pierre-Louis Gauthier, inspecteur pédagogique régional, inspecteur d'académie honoraire, coordonnateur du dossier
Du bon usage de l'évaluation

Alain Michel, inspecteur général de l'Éducation nationale, expert auprès de l'OCDE, du Conseil de l'Europe et de l'UNESCO
Évaluer pour piloter. Réflexion sur le cas français
Le caractère polysémique du terme " évaluation " incite à nuancer son usage. Les conceptions de l'évaluation varient d'ailleurs d'un pays à l'autre. Au sein d'un même système éducatif, les niveaux d'interprétation diffèrent sensiblement. On comprend mieux les réticences, voire l'hostilité de nombreux partenaires du système éducatif face aux diverses modalités de l'évaluation. C'est pourtant grâce à une circulation accélérée et permanente de l'information, la seule voie actuellement offerte à une évolution réelle et continue de l'éducation.

Gianni Colombo, conseiller pour la formation et l'éducation au Parlement européen
Entre système modulaire et observation continue. La problématique en Italie
L'évolution des formes d'évaluation proposées par les décideurs politiques, les spécialistes et les enseignants aboutit à des méthodes de vérification qui concernent notamment les processus d'apprentissage et les résultats obtenus par les élèves et les étudiants tout au long de leur parcours et au terme de celui-ci. Les critères adoptés pour cela sont ceux du système modulaire appliqué aux itinéraires pédagogiques et didactiques dans le cadre des règles relatives à l'autonomie des institutions scolaires.

Brigitte Steinert, chercheur au Deutsches Institut für Internationale Pädagogische Forschung, Frankfort
Évaluation et système-qualité. Panorama en Allemagne
La mise en place de nouveaux procédés de gestion dans l'ensemble du système éducatif ainsi que les résultats moyens des élèves lors de récentes comparaisons de performances scolaires au niveau international ont entraîné un renforcement de l'intérêt porté à l'évaluation de l'efficacité et de la qualité des établissements d'enseignement général. Des études comparatives de performances scolaires sont régulièrement effectuées en Allemagne dans des groupes de niveau sélectionnés. Une série de progrès concrets se profilent, alliant recherche en matière de performance scolaire et mesures d'ordre pratique visant à l'accroissement de la qualité.

Anne-Marie Bergh, professeur à la Faculty of Education, University of South Africa, Pretoria
Politique de l'évaluation, évaluation de la politique. La reconstruction de l'enseignement en Afrique du Sud
Lorsqu'un pays subit une transformation sociétale et éducative majeure, la question de la qualité de l'éducation et l'accroissement de cette qualité demeurent une priorité. De plus, la qualité du processus de transformation doit également être évaluée. Cet article aborde certains nouveaux mécanismes de contrôle de la qualité en Afrique du Sud, les difficultés rencontrées pour mettre en place un système novateur d'indicateurs qualitatifs et quantitatifs et les effets de ces mesures sur le système éducatif.

Frank van der Schoot, institut national d'évaluation en éducation (CITO), service de l'enseignement primaire,
Paul van Dam,Institut national d'évaluation en éducation (CITO), Directeur du service de l'enseignement primaire
Professionnalisation de l'évaluation aux Pays-Bas
Aux Pays-Bas, l'Institut national d'évaluation en éducation (CITO) a développé cette dernière décennie des programmes d'évaluation divers afin de mesurer les performances scolaires des élèves de l'enseignement primaire. Chaque programme a été développé dans un but spécifique mais un certain nombre de programmes ont un caractère plus ou moins multifonctionnel, les données pouvant ainsi être employées à plusieurs fins. Cet article décrit différents programmes d'évaluation de l'enseignement.

Amalia Ayala de la Peña, professeur dans le Departamento de Teoría de la Educación y Pedagogía social, Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED),
Ángel González Hernández, professeur des universités à la Facultad de Educación, Universidad de Murcia
Ordre et chaos. La réforme du système espagnol
Dans le contexte de vastes réformes qu'a connues l'Espagne depuis le début des années soixante-dix, la mise en place d'un Institut national de la qualité et de l'évaluation ne s'est pas effectuée sans heurts ni problèmes. L'accueil réservé au récent rapport publié par cet organisme sur l'enseignement secondaire obligatoire en est la preuve, illustrée ici par les témoignages de la presse.

Muriel Robinson, vice Principal, Newman College of Higher Education, Birmingham
L'enseignement supérieur britannique entre deux feux
Compte tenu des modes de financement actuels de l'enseignement en Angleterre, les départements d'enseignement supérieur sont évalués et financés par deux agences respectives, dont l'une - fondée en grande partie sur de l'autoévaluation - semble fonctionner de manière plus rigoureuse et satisfaisante.

Émilie Barrier, chef du bureau des expertises en éducation au CIEP, consultante pour la Banque mondiale
L'évaluation, outil de pilotage. Étude de cas en Guinée
Depuis plusieurs années, le ministère de l'Éducation guinéen a entrepris une évaluation de l'enseignement primaire dans le cadre du projet d'amélioration de la qualité de l'éducation. Au-delà d'une simple mesure du niveau des élèves, il s'agit de déterminer les facteurs sur lesquels un ministère peut intervenir pour accroître cette qualité. Les analyses montrent que le fonctionnement du système est au centre des progrès éventuels et que des pratiques pédagogiques efficaces sont déjà à l'ouvre, qu'il suffit de promouvoir.

Marie-France Pamart
Références bibliographiques


Commander ce numéro

S'abonner

Consulter le catalogue des numéros disponibles (pdf)

Consulter les sommaires et les résumés des numéros parus

Consulter l'index géographique des articles

Nous contacter : revue@ciep.fr