L'enseignement supérieur, une compétition mondiale ?, n° 45

n° 45, septembre 2007

A travers l'étude de l'évolution de l'enseignement supérieur dans 9 pays, dont la France, ce dossier de la Revue internationale d'éducation de Sèvres dessine un paysage universitaire partout en cours de recomposition.

Dans nos sociétés de la connaissance, la production et la transmission des connaissances sont aujourd'hui un enjeu de compétition internationale. La qualité et la visibilité de la recherche sont désormais un objectif prioritaire pour les systèmes d'enseignement supérieur qui doivent répondre, dans le même temps, à l'afflux d'étudiants (jeunes et adultes) qui considèrent leur capital formation comme la meilleure garantie possible face aux aléas économiques.

Les établissements du supérieur sont ainsi amenés à faire des choix plus affirmés entre leur activité de recherche et leur activité de formation.

Les transformations en cours - exigences accrues à l'égard des universités, différenciation des institutions, modification du mode de financement des établissements (combinaison public-privé) - font évoluer le rôle des États. et semble appeler un nouveau mode de régulation des systèmes universitaires.

Les contributions rassemblées dans ce dossier de la Revue internationale d'éducation de Sèvres apportent un éclairage sur les réponses proposées à la diversité des attentes dans différents pays et permettent de percevoir les aspects les plus importants des transformations actuellement en cours : évolution du processus de Bologne,  France, Allemagne, Hongrie, Etats-Unis, Japon, Australie, Inde, Mexique et Tunisie.

Sommaire de ce numéro :


L'enseignement supérieur, une compétition mondiale ? (n° 45, septembre 2007)

Consultez en ligne

 

 

Couverture RIES n° 45

 Commander un numéro ou s'abonner en 2010
 Numéros à paraître en 2010
 Contacter la rédaction