L'émergence d'une autre école, n° 46

Zone géographique  : 

n° 46, décembre 2007

Sociétés plus démocratiques, développement économique renforcé, ascension sociale, réduction des inégalités scolaires et sociales : depuis les années 70, nombreux sont les espoirs portés par l'école qui ont été déçus. La massification de l'accès à l'enseignement ne s'est pas accompagnée des changements qualitatifs escomptés, comme n'ont cessé de le démontrer les comparaisons internationales. Ainsi, les changements structurels qui ont affecté le marché du travail et la dévalorisation des diplômes ont contribué à faire dévaluer l'image de l'école.

Ce diagnostic a constitué le point de départ de politiques éducatives conduites à l'échelle mondiale et qui ont été axées sur de grandes réformes et sur la promotion d'innovations. Aujourd'hui, ce cycle de réformes volontaristes semble se terminer et les notions de réforme et d'innovation ont subi une forte érosion.

Pourtant, on peut repérer des changements déjà à l'œuvre à différents niveaux (local, national et supranational). La perspective comparée permet-elle de mettre en évidence des évolutions qui tendent à modifier le paysage des systèmes éducatifs ? C'est le point de départ de ce numéro de la Revue internationale d'éducation de Sèvres qui rassemble les contributions d'experts de différents pays : France, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Portugal et Royaume-Uni (Ecosse).

Plusieurs auteurs notent le recul du rôle de l'Etat-nation et l'émergence de nouveaux modes de pilotage qui conduisent à des ajustements hybrides et complexes entre les différents niveaux d'actions et de décision. Entre la marchandisation croissante de l'éducation et le développement des initiatives locales, plusieurs contributions plaident pour une diversité des écoles.

Sommaire de ce numéro :


L'émergence d'une autre école (n° 46, décembre 2007)

Consultez en ligne

 

Couverture RIES n° 46

 Commander un numéro ou s'abonner en 2010
 Numéros à paraître en 2010
 Contacter la rédaction