Enseigner la diversité culturelle, n° 17 (enfrancés)

n°17, mars 1998

Références bibliographiques

Coordonnateur du dossier :
Daniel Malbert, Chargé d'études, Bureau d'études pour les langues et les cultures, CIEP, Sèvres, France
Introduction

Propos recueillis par Daniel Malbert
Entretien avec Antonio Perotti, Expert auprès du Conseil de l'Europe, Strasbourg, Centre international d'études des migrations internationales, Paris, france
L'Europe et la diversité
L'Europe a évolué d'un concept d'enseignement des langues et cultures d'origine à une perspective interculturelle plus générale, qui permettra d'intégrer le caractère pluri-culturel de la nouvelle Europe en construction. Reste à s'entendre sur les valeurs communes imposables à tous dans le respect des identités culturelles.

Denis Cunningham, Président de la Fédération des professeurs de langues vivantes, Belgrave, Victoria, Australie
Fran Reddan, Head of Junior Secondary School Methodist Ladies' College, Kew, Victoria, Australie
Mosaïques australiennes
La présentation des contextes historique et multiculturel, en Australie, révèle une prise de conscience de la diversité culturelle et les efforts pour faire admettre l'acceptation des autres, de leur culture, de leurs croyances et de leur langue. Politiques d'établissement scolaires et programmes éducatifs sont là pour en témoigner.

Pierre-Louis Gauthier, Inspecteur d'académie honoraire, France
Diversité culturelle et plurilinguisme en Asie du sud-est. L'exemple de Singapour
La réussite présente de Singapour, société multiraciale, dépend en grande partie d'un système d'éducation qui a su intégrer la dimension multiculturelle et plurilinguistique pour en faire un atout socio-économique majeur : l'excellent niveau en langues des étudiants favorise leur insertion dans tous les milieux, tout comme la stricte égalité des communautés garantit la cohésion nationale.

Katia Haddad, Vice-doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines, Université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban
Liban : quels défis pour l'école ?
L'enseignement au Liban doit relever deux défis : faire passer les communautés religieuses de la cohabitation à l'interaction culturelle ; constituer le bilinguisme en garant de l'identité culturelle nationale. Il en va, pour l'auteur, du maintien de la spécificité du Liban, pluriconfessionnel et pluriculturel depuis toujours.

Mohamed Khlifi, Professeur de français, Université du 9 avril, Tunis, Tunisie
La tolérance à l'école du XXe siècle
Dans le nouveau projet tunisien, toutes les disciplines et au premier chef, l'enseignement des langues, participent d'un idéal humaniste. Contenus et pratique pédagogiques doivent contribuer à la réalisation d'une visée d'ordre éthique apprentissage de la tolérance et ouverture à l'autre.

Roger Schumacher, Chargé de mission aux enseignements régionaux et internationaux, Inspection académique du Haut-Rhin, Colmar, France
Des classes bilingues dans l'académie de Strasbourg
La mise en oeuvre d'un programme ambitieux de développement de l'enseignement de l'allemand, dès la maternelle, se justifie par le contexte linguistique et historique de la région alsacienne, cette politique pouvant constituer le ferment d'une meilleure connaissance et d'une meilleure compréhension réciproques.

Rodolphe M.J. Toussaint, Professeur, département des sciences de l'éducation, Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada
La minorité acadienne au Canada atlantique
Au Canada, l'identité ethno culturelle des Acadiens, minorité de langue française, doit à l'école sa survie et sa vitalité. Cette école doit encore s'adapter aux réalités du monde moderne pour que les Acadiens, malgré leur petit nombre, continuent à jouer un rôle dans le grand ensemble canadien.

Catherine Berger, Professeur, lycée Le Corbusier, Aubervilliers, France, membre du groupe de recherches " Frontières culturelles et diffusion des langues ", École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, France
Y-a-t-il un avenir pour l'anglais ?
Enseigner la culture dans une classe d'anglais est-il vraiment un objectif introuvable ? Cet enseignement nécessite, de la part du professeur, un investissement très important et une démarche pédagogique nouvelle. Une enquête de terrain menée par l'auteur montre les limites de l'intérêt des élèves pour la civilisation et la culture des pays anglo-saxons concernés.

Gloria Paganini, attachée temporaire d'enseignement et de recherche, section sciences de l'éducation, École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, France
Educazione interculturale. De la différence à la coexistence
L'immigration est un thème nouveau pour l'ltalie. Mais l'expérience cruciale de la diversité italienne et d'une unité patiemment conquise met en valeur l'éducation interculturelle et la formation à la compréhension et au respect de la différence.

Marie Geneviève Picart, Documentaliste, CIEP, Sèvres, France
Références bibliographiques


Commander ce numéro

S'abonner

Consulter le catalogue des numéros disponibles (pdf)

Consulter les sommaires et les résumés des numéros parus

Consulter l'index géographique des articles

Nous contacter : revue@ciep.fr