Enseignements bilingues, n° 7

n° 7, septembre 1995

Références bibliographiques

Coordonnateurs du dossier :
Josette Le Coq, chargée d'études, département des systèmes éducatifs, CIEP, Sèvres, France.
Michel Massacret, responsable du département de didactique du français langue étrangère, CIEP, Sèvres, France.
Introduction

Jean Duverger, Direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques, ministère des Affaires étrangères, Paris, France.
Repères et enjeux
A une définition univoque du concept d'enseignement binngue correspondent, à travers le monde, des réalités trés diverses. L'auteur en dresse un panorama et propose, pour en apprécier les enjeux, d'inventorier les variables, leurs combinatoires, les liens entre contexte local et dispositif choisi: sous la multiplicité des formes, les conditions à réunir paraissent homologues.

Nando Mäsch, Inspecteur, directeur de l'administration scolaire, Cologne, Allemagne.
Le modèle allemand
Le traité de coopération franco-allemand en 1963 a modifié les regards portés dans chacun des deux pays sur la langue du voisin. L'auteur montre comment ce changement a généré en Allemagne un modèle d'enseignement bilingue, étendu aujourd'hui à d'autres langues, où la prise en compte du partenaire dans l'enseignement disciplinaire et linguistique conditionne l'ensemble des paramètres scolaires (profil et compétences de l'enseignant et de l'éléve; structures et contenus des programmes; pédagogies).

Michael Berthold, Maitre de conférence, université de Southern Queenland, Toowoomba, Australie.
Multiplicité de modèles en Australie
A l'occasion de la description des modéles différents d'enseignement bilingue utilisés en Australie pour l'apprentissage de langues européennes, asiatiques et aborigènes, I'auteur aborde la spécificité de la formation des enseignants des sections bilingues: spécialistes du contenu enseigné et spécialistes de la langue d'enseignement.

Jean-Pierre Maillard, Proviseur du lycée international de Saint-Germain-en-Laye, France.
Enseignement bilingue et enseignement international
A partir de l'expérience des sections internationales, situées dans leur contexte spécifique, et de celle, plus récente en France, des sections européennes, les conditions de réussite pédagogique d'un enseignement bilingue sont analysées dans une perspective de politique des langues du système éducatif.

Yvonne Pernet, Doyen de l'inspection générale d'allemand, Paris, France.
Le dispositif des sections européennes
Cette présentation des sections européennes et de leurs objectifs donne un ensemble d'informations précises sur leur implantation géographique, le recrutement des éléves, les choix concernant la discipline non linguistique. Toutes les questions essentielles sont abordées: quelle formation des enseignants ? quels programmes ? quels outils pédagogiques ? quelle certification ? Ces interrogations mènent à une conclusion sur les conditions de réussite de cette entreprise et sur ses perspectives.

Raùl Gaeliardi, Conseiller technique du projet sur la formation des enseignants et l'éducation multiculturelle/interculturelle, BIE-UNESCO, Genève, Suisse.
Des élèves bilingues en classe : 1. Apprentissage des mathématiques
L'apprentissage des mathématiques est dépendant du niveau de connaissance de la langue d'enseignement et des modes de pensée qu'elle véhicule. S'appuyant sur les exemples des éléves bilingues aborigénes d'Australie et maoris de Nouvelle-Zélande, I'auteur montre l'importance de la prise en compte de la culture des éléves dans l'aide que les enseignants peuvent leur apporter pour surmonter leurs difficultés d'apprentissage des mathématiques.

Nita Ruhoonundun, Chargée de cours de français à l'Institut de pédagogie, Port-Louis, Ile Maurice.
Des élèves bilingues en classe : 2. Gestion des langues
La situation de multilinguisme et de multiculturalisme et la volonté politique d'ouverture à l'international ont conduit les dirigeants de l'lle Maurice à instaurer, dés l'école primaire, I'enseignement de l'anglais et du français. Toutefois, la réalité de la classe est plus complexe et le recours au créole est fréquent. Quelques exemples illustrent la façon dont les instituteurs gèrent l'utilisation des trois langues.

Guy Trézeux, Direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques, ministère des Affaires étrangères, Paris, France.
Enseignement bilingue et politique linguistique
L'enseignement bilingue francophone à l'étranger connait de nouvelles orientations pour des raisons multiples liées aux évolutions du contexte politique et économique mondial de ces dernières années. Il s'appuie sur des dispositifs divers prenant en compte les réalités historiques, sociales et linguistiques des pays. La variété des situations locales et l'émergence de nouvelles demandes doivent inciter à renouveler la réflexion sur les enjeux d'un tel enseignement.

Théa Reves, Département d'anglais, université Bar-Ilan, Ramat-Gan, Israël.
Hongrie : un dispositif innovant
La modification du rapport aux langues étrangères en Hongrie depuis les années 80 conduit l'auteur, à travers une évaluation de la section franco-hongroise de Budapest, à une réflexion sur le caractère innovant de l'enseignement bilingue.

Joëlle Schwendimann-Cassel, Coordonnatrice pédagogique, lycéeTevfik, Ankara, Turquie.
Eser Gerdanli, chef du département de français, lycée Tevfik, Ankara, Turquie.
Turquie : intentions et réalités
L'enseignement bilingue s'est développé en Turquie dés le milieu du XlXe siècle. Assuré par des établissements publics et privés, cet enseignement concerne le français, I'anglais et l'allemand. Il vise à assurer aux éléves des études de qualité et une ouverture sur le monde. Pour des raisons principalement économiques, le choix des familles se tourne de moins en moins vers la langue française.

Jacques-andré Tschoumy, Directeur, Institut romand de recherches et de documentation pédagogique, Neuchâtel, Suisse.
Pluralisme et éducation
A l'image d'une Europe plurielle, entrecroisée de dynamiques culturelles variées, I'auteur propose une réflexion foisonnante et complexe sur les transformations de l'école, en particulier dans le domaine linguistique, impulsées par l'émergence de ce nouveau paradigme de la diversité.

Chantal Nourtier, Documentaliste, CIEP, Sèvres, France.
Références bibliographiques


Commander ce numéro

S'abonner

Consulter le catalogue des numéros disponibles (pdf - 248 ko)

Consulter les sommaires et les résumés des numéros parus

Consulter l'index géographique des articles

Nous contacter : revue@ciep.fr