Ecole primaire, école de base, n° 41

n° 41, avril 2006

La Revue internationale d'éducation de Sèvres éditée par le Centre international d'études pédagogiques consacre sa dernière livraison à l'école primaire dans plusieurs pays : Allemagne, Cameroun, Espagne, Finlande, France, Pays-Bas.

Partout, des missions identiques d'alphabétisation et d'identification nationale lui sont dévolues. Partout, elle constitue le pilier de la scolarisation obligatoire. Cependant, héritiers de l'histoire et de la culture, son rôle et sa place connaissent des variations importantes selon les pays.

Actuellement, les évaluations internationales permettent d'apprécier le rendement des différentes écoles de base et de constater des disparités importantes dans les résultats.

Dans quelle mesure la prolongation de la scolarité obligatoire a-t-elle privé l'école primaire d'une partie de ses fonctions ? Faut-il unifier la scolarité obligatoire ? Le modèle d'enseignement actuel et la succession des évaluations favorisent-ils les lents et subtils processus d'apprentissage ? Quelle est dorénavant la culture véhiculée par l'école ?

Peu à peu minorée dans le cadre de la prolongation de la scolarité, l'école primaire ne s'inscrit plus dans les priorités de l'éducation. Or c'est à ce niveau que germent les inégalités génératrices d'échecs, de troubles et de violences. Il lui appartient de retrouver un rôle spécifique et une nouvelle légitimité.

Ce dossier de la Revue internationale d'éducation de Sèvres présente les stratégies déployées et les réponses apportées dans les six pays observés.

Sommaire de ce numéro :


Ecole primaire, école de base (n° 41, avril 2006)

Consultez en ligne

 

Couverture RIES n° 41

 Commander un numéro ou s'abonner en 2010
 Numéros à paraître en 2010
 Contacter la rédaction