Consultants de la Commission européenne

Contexte et partenaires


L'amélioration de l'apprentissage des langues étrangères constitue l'un des objectifs spécifiques du programme de travail " Education et Formation 2010 " (le volet éducatif de la stratégie de Lisbonne).  C'est pourquoi la Commission a créé en 2002 un groupe de travail " Langues ", composé d'experts représentant les 25 pays membres de l'Union ainsi que les pays de l'AELE et les pays candidats à l'horizon 2007 (31 pays au total).
Le mandat de ce groupe de travail est d'assister la Commission dans le cadre de sa politique linguistique : élaborer un plan d'action pour l'apprentissage des langues et la diversité linguistique ; appuyer les efforts entrepris par les pays participants de façon à les aider à concrétiser leurs objectifs communs.
Le groupe a déjà fortement contribué à la rédaction de deux communications essentielles de la Commission : " Promouvoir l'apprentissage des langues et la diversité linguistique : un plan d'action 2004-2006 " (24 juillet 2003) et " Un nouveau cadre stratégique pour le multilinguisme " (22 novembre 2005).

 

L'appel d'offres lancé par  la Direction générale éducation et culture (DGEAC) de la Commission dans le cadre de ce programme Education et Formation 2010 pour les langues portait sur la recherche  d'un expert susceptible de la conseiller en matière de politique linguistique et de participer à la conception d'activités d'apprentissage entre pairs à travers l'Union. Elle a retenu M. Jean-Claude Beacco, professeur à l'Université de Paris III, associé au CIEP.

 

Objectifs et principaux résultats attendus


Il s'est agi d'exercer auprès de la Commission la fonction de consultant en politique linguistique et, plus spécifiquement, de soutenir et de contribuer pendant plusieurs mois à l'organisation des activités du  groupe de travail " Langues ".
Le groupe de travail a produit jusque là un certain nombre de recommandations qui ont été reprises dans les deux textes mentionnés plus haut. Il s'agit maintenant pour lui d'entrer dans une phase d'activités plus concrètes à travers des " séminaires d'apprentissage entre pairs ".
Outre une activité de conseil sur divers sujets, le CIEP et son expert sont chargés d'assister la Commission et le groupe de travail dans la conception de ces séminaires, dont le but est de permettre aux " agents de réforme " des différents pays de tirer parti des expériences et des bonnes pratiques présentées par leurs pairs en matière de politique linguistique.

 

C'est dans ce cadre que le CIEP a accueilli les 12 et 13 octobre 2006 un séminaire européen sur les politiques linguistiques en Europe réunissant des représentants de trente deux états.

Un rapport intitulé Relancer l'éducation multilingue pour l'Europe a été remis par M. Jean-Claude Beacco à la Commission européenne le 15 décembre 2006. Ce rapport a été approuvé par la Commission et par les experts du groupe de travail " Langues ". Il devrait contribuer à la réflexion et à l'élaboration de la nouvelle stratégie pour le multilinguisme du Commissaire L. Orban.