RECOMFOR

leonardo281x113

Le projet RECOMFOR se situe dans un cadre professionnel et européen commun construit dans l'esprit ECVET avec pour objectif de développer les compétences communes dans le domaine du commerce international pour favoriser la mobilité des étudiants en formation et leur mobilité professionnelle à l'issue de la formation. Il réunit des partenaires institutionnels, des établissements de formation et des entreprises qui offrent un parcours professionnel commun et labellisé en commerce international.

Porteur du projet

CGI - Confédération française du commerce interentreprises (France)

Partenaires

CIEP (France) - AGEFA PME (France) - CEF-Conseil de l'Education et de la Formation (Belgique) - MEC-Ministère de l'Education et des Sciences (Espagne) - OEEK (Grèce) - USP Venezia (Italie) - CPV (Italie) - KC Handel (Pays-Bas) - IBS (Pays-Bas) - NVG (Pays-Bas) - CECOA (Portugal) - CCP (Portugal) - NCTVET (Roumanie) - CCIB (Roumanie) - CPI (Slovénie) - CPU (Slovénie)

Contexte

Le projet RECOMFOR est fondé sur les résultats du projet COMINTER qui s'est terminé en septembre 2007. Ce projet regroupait 7 des 10 pays du projet RECOMFOR. COMINTER a consisté à produire avec les organisations professionnelles un référentiel commun pour le métier d'assistant commercial export, un référentiel commun de certification décrit en unités conformément à ECVET avec des règles d'application souples selon les pays ce qui permettait de fournir des bases solides pour un réseau mobilité.
Les partenaires ont mis en évidence que si le potentiel de centres de formation souhaitant donner la priorité à la mobilité est important, des difficultés bloquent son développement. Il apparaît que  :

  • Les centres de formation ont besoin d'une aide à la coordination des programmes de formation. Le développement d'une reconnaissance mutuelle institutionnelle se fait clairement sentir.
  • Le besoin d'un espace de mobilité harmonisé et sécurisé tant au niveau pédagogique que professionnel et d'accueil des étudiants en formation se fait sentir à l'échelle de l'espace des 10 pays membres du réseau.
  • Le besoin d'une base d'entreprises partenaires de formation est prégnant pour sécuriser les périodes de formation en entreprise à l'étranger.

La solution est de se doter d'une structure de réseau avec une coordination permanente regroupant les parties prenantes ECVET : autorités compétentes, organisations professionnelles, entreprises et centres de formation. Cette structure devrait offrir cet ensemble de services.

Les principaux objectifs du projet sont

Le projet développera un dispositif européen de validation des compétences des enseignants dans le domaine des projets pédagogiques internationaux.

Activités et résultats

L'objectif du réseau est de créer un espace, respectant les principes et l'organisation de chaque système, comprenant :

  • une reconnaissance mutuelle et un transfert conformes au dispositif ECVET ;
  • un espace constitué par un ensemble de centres de formation et d'entreprises dans les 10 pays, pour lequel la mobilité peut se faire en toute confiance car la qualité est garantie
  • une transparence dans les programmes de formation et dans les systèmes d'évaluation des acquis d'apprentissage ;
  • une clarification du rôle des entreprises dans la formation et des outils spécifiques donnés aux tuteurs ;
  • des critères de qualité exprimés explicitement pour sécuriser et pérenniser la mobilité.

Le réseau RECOMFOR, une fois constitué, comportera 4 catégories d'adhérents pour chacun des pays participants :

  • Les centres de formation chargés de mettre en œuvre la mobilité ;
  • Les entreprises chargées de fournir des terrains de stage ;
  • Les organisations professionnelles représentatives du secteur du commerce international garantissant l'adaptation à l'emploi ;
  • Les autorités compétentes permettant la reconnaissance et le transfert des acquis après la mobilité.

Cette composition vise à réunir toutes les parties prenantes pour répondre aux questions soulevées par la mobilité dans un cadre ECVET.

Activités et résultats

Le  projet est structuré autour de différentes étapes de travail :

  • structurer le réseau dans le cadre des objectifs LLL du programme en intégrant la démarche ECVET
  • développer la mobilité entre centres de formation (définition des conditions de mobilité en matière d'accueil et d'hébergement, des conditions d'accès et de maintien des membres au sein du réseau)
  • développer la formation en entreprise à l'étranger (rédaction d'un cahier des charges de la préparation, du déroulement et du suivi des stages et échanges)
  • préparer la reconnaissance et le transfert ECVET
  • garantir la qualité dans le réseau (élaboration d'une charte de participation au réseau et d'une procédure de labellisation des membres et création d'outils pour assurer un suivi qualité)
  • mettre, transférer et diffuser en œuvre les résultats grâce à un ensemble d'outils pour faciliter le transfert des acquis du réseau à d'autres cursus de formation.