Études nationales

France

 

 

Instructions officielles et rapports, par ordre chronologique inversé

 

Etat des lieux et évaluation

Suisse

 

Belgique

 

Autres pays

France

Instructions officielles et rapports, par ordre chronologique inversé

Dans la circulaire de préparation à la rentrée 2003, n° 2003-050 du 28 mars 2003, lire ce qui concerne les langues vivantes au primaire dans le chapitre II. 3 "Accompagnement des nouveaux horaires et programmes"
www.education.gouv.fr/bo/2003/14/MENE0300748C.htm

Arrêté du 28 juin 2002 relatif au programme d'enseignement des langues étrangères ou régionales à l'école primaire
P. 1-56 : Programme transitoire d'enseignement des langues étrangères au cycle des approfondissements à l'école primaire
P. 57-109 : Programme d'enseignement des langues étrangères à l'école primaire
Référence BOEN : 29-08-2002 N°4 HS
www.education.gouv.fr/bo/2002/hs4/som.htm

Documents d'accompagnement des programmes applicables dès la rentrée 2002 et jusqu'en 2009 pour le cycle des approfondissements, cycle 3, pour sept langues vivantes : allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais et russe
http://www.cndp.fr/doc_administrative/programmes/

Discours de Jack Lang, lorsqu'il était ministre de l'Éducation nationale, sur l'application du plan "langues vivantes à l'école primaire" - avril 2001
www.education.gouv.fr/discours/2001/dlangviv.htm

Langues vivantes étrangères : orientations pédagogiques pour la mise en oeuvre au CM1 et au CM2
Bulletin officiel de l'Education nationale, novembre 1999, n° 40, XXXI p.(encart BO)
Le présent texte remplace la circulaire du 23 juin 1998 relative aux orientations pédagogiques pour l'enseignement d'une langue vivante étrangère au CM2. Il en conserve l'essentiel tout en tenant compte de la décision de généraliser progressivement cet enseignement dès la classe de CM1.
B.O n° 40 du 11 novembre 1999

Enseigner les langues vivantes étrangères
Circulaire n° 99-093 du 17 juin 1999

Enseigner les langues vivantes au CM2 à la rentrée de 1998 : orientations pédagogiques
Circulaire n° 98-135 du 23 juin 1998

Enseigner les langues vivantes étrangères
Circulaire n°98-105 du 11 mai 1998

SCOFFONI Annie
Ministère de l'Education nationale. Inspection générale/Paris
Rapport sur le suivi de la qualité de l'enseignement des langues vivantes à l'école primaire
2002/06, 41 p. téléchargées du site : www.education.gouv.fr/syst/igen/rapport.htm
Ce rapport a été préparé par des entretiens auprès des instances académiques et départementales et par des observations de classe ; la mission, à l'origine du rapport, a principalement pour objet l'observation des pratiques pédagogiques, le suivi de l'enseignement au collège ainsi que la diversité des langues étudiées
S 1.51 (FE)

BELLETO-SUSSEL Hélène, SCOFFONI Annie, RICHON Henri-Georges
Ministère de l'Education nationale. Inspection générale/Paris
L'enseignement des langues vivantes étrangères à l'école primaire : rapport
2001/02, 34 p. téléchargées du site : www.education.gouv.fr/syst/igen/rapport.htm
Dans une perspective qualitative plutôt que quantitative, ce rapport sur l'enseignement des langues vivantes étrangères à l'école primaire tentera, après avoir analysé le cadre institutionnel, d'apporter des éléments de réponse dans le domaine pédagogique et dans celui de la gestion des ressources humaines. Dans une première partie, l'historique de l'appentissage précoce des langues vivantes est retracé puis le suivi institutionnel (habilitations et inspections) et le cadrage officiel sont rappelés. La deuxième partie s'attaque à l'organisation, aux conditions matérielles, aux contenus et aux méthodes. La troisième partie traite de la diversification des langues enseignées, de la gestion du personnel et de la difficulté de trouver un vivier stable et compétent, ainsi que de la formation en langues des nouveaux professeurs des écoles.
S 1.51 (FE)

Etat des lieux et évaluation

AUDIN L., LIGOZAT M-A, LUC C.
Enseignement des langues vivantes au CM2
INRP/Paris, 1999, 60 p. (Documents et travaux de recherche en éducation)
D'orientation nettement didactique, ce rapport est le fruit des observations effectuées dans une quarantaine de classes de cours moyen deuxième année, dans les langues suivantes : allemand, anglais, espagnol, italien. Il s'attache à la pratique de la classe durant les séances de langue vivante et aux modestes échanges oraux en langue étrangère qui s'y instaurent. Il offre de nombreux éléments de réflexion et vise à mettre en lumière les fonctionnements et dysfonctionnements propres aux langues vivantes.
S 1.5 AUD

BARROUX Rémi, BAUMARD Maryline, CEDELLE Luc
Langues : le mal français
Monde de l'éducation (Le), 2002/02, n° 300, p. 20-36
Comment diversifier le choix des langues proposées sans s'opposer aux voeux des parents qui optent massivement pour l'anglais ? Quelle place faire au bilinguisme natif ? Intervenants extérieurs, locuteurs natifs, enseignants, les forces s'additionnent pour relever le défi de l'apprentissage précoce en cycle primaire. En revanche, les candidats à l'enseignement des langues sont de moins en moins nombreux. Malgré l'enthousiasme premier qu'elles ont suscité, les nouvelles technologies de la communication ne modifieraient pas en profondeur l'apprentissage des langues. Tous ces thèmes sont abordés dans le cadre français, à l'exception d'un article qui est consacré à l'apprentissage des langues en Allemagne.

CLEMENT Catherine
Les langues vivantes dans le premier degré : introduction dans le système éducatif français (1989-2002)
juin 2002, 102 p. + documents joints. Multigraphié
L'enseignement des langues vivantes a été introduit récemment dans les écoles primaires françaises. L'auteure de ce mémoire décrit l'évolution du statut des langues étrangères (1989-2002) au sein du système scolaire français à partir de différentes entrées : perception des langues vivantes en France et en Europe, lecture commentée des positions politiques des ministres de l'éducation durant cette période ainsi que des textes officiels, mise en oeuvre de la politique et nouveaux programmes. La dernière partie analyse la conception et la mise en place d'un site, "Primlangues", destiné à l'accompagnement à distance des enseignants du primaire par l'institution à travers un établissement public, le Centre international d'études pédagogiques, (CIEP).
S 1.51 CLE

FORSTER Simone coord.
Les langues à l'école : une question politique
Educateur, mars 2002, n° 3, p. 5-18

GAONAC'H Daniel, GERBEAU Claudine, ROSENBERGER Sophie
Langues vivantes
JDI (Journal des instituteurs et des institutrices), 1998/04, n° 8, p. 61-76, bibliogr.
Les interrogations se font désormais sur la spécificité de l'enseignement des langues vivantes au primaire : quelles langues apprendre, quels sont les rapports entre langue maternelle et langue étrangère, faut-il apprendre une langue étrangère le plus tôt possible ?

GOULLIER Francis, COHEN Rachel, CANDELIER Michel, et al.
Quand l'école ouvre la porte des langues
Animation et éducation, novembre - décembre 2001, n° 165, p. 9-35
L'introduction d'une langue étrangère à l'école primaire a commencé en France en 1989 sous forme expérimentale. En 2001, le plan de généralisation des langues vivantes est appliqué pour les CM1 et CM2. Ce dossier met en lumière les difficultés de mise en oeuvre de ce plan, à court terme, dans les domaines de la formation et des moyens matériels et financiers. Linguistes, enseignants-chercheurs, acteurs de l'éducation s'interrogent aussi sur sa finalité : apprentissage d'une langue vivante ou éveil multilingue ? En introduction à ce dossier, Line Audin (INRP) fait le point sur les recherches menées sur l'avancement de l'âge d'apprentissage des langues vivantes. Deux reportages sur l'enseignement de l'arabe et du catalan terminent ce numéro.

GOULLIER Francis, OTT Laurent
L'apprentissage obligatoire des langues vivantes dès le primaire a-t-il été correctement mis en place ? : débat
Monde de l'éducation (Le), 2001/10, n° 296, p. 44-45
Francis Goullier, inspecteur général de l'Éducation nationale, et Laurent OTT, enseignant éducateur et auteur de L'Ecole au piquet, donnent leurs avis sur cette question, car si la mesure est souhaitable, le manque de moyens et de formation des enseignants est critiquable.
S 1.51 (FE)

HAAS Ghislaine coord.
Les langues à l'école : un apprentissage ?
CRDP/Dijon/France, 1997, 140 p. (Documents actes et rapports pour l'éducation)
Dans ce colloque on n'a pas parlé d'une même voix : si le sociologue souligne la valeur exemplaire de décentration de ces apprentissages précoces d'une langue étrangère, le psychologue attire au contraire l'attention sur les conséquences d'une confusion possible entre l'apprentissage naturel de la langue maternelle et l'apprentissage toujours artificiel d'une langue étrangère. Des propositions, des questions ont été formulées, qui ne recouvrent pas nécessairement les positions institutionnelles.
S 1.51 HAA

IMPORTUNA Catherine
L'enseignement des langues vivantes étrangères dans le premier degré en 1998-1999
Note d'information - DEP, novembre 1999, n° 99.42, 4 p.
Ce document synthétique dresse le tableau de l'enseignement des langues vivantes tel qu'il a été pratiqué au primaire durant l'année scolaire 1998-99, avec de nombreuses données chiffrées à l'appui. On retiendra la prédominance de l'anglais, l'animation qui relève majoritairement des instituteurs et professeurs des écoles volontaires et l'utilisation accrue de la vidéo.

JAROUSSE Jean-Pierre, LEROY-AUDOIN Christine, MINGAT Alain et al.
L'école élémentaire
Revue française de pédagogie, 1997/03, n° 118, p. 5-59, bibliogr.
Quatre articles sont regroupés sous ce titre thématique. Ils évoquent les dotations, les pratiques et les effets pédagogiques des Inspections primaires en France ; les effets, au collège, de l'enseignement des langues vivantes à l'école élémentaire ; la socialisation à l'école vue par un groupe d'élèves genevois ; enfin, les représentations des objectifs de l'école par les parents en Algérie.

Les langues à l'école
Tribune internationale des langues vivantes (La), novembre 1997, n° 22, 74 p., bibliogr.
Ce numéro rend compte d'un colloque français mettant face à face, pour la première fois, associations de parents d'élèves et de familles, linguistes, et représentants du ministère de l'Éducation nationale. Un groupe se centre sur la nécessité et les moyens d'une diversification des choix, un autre sur les conditions d'un apprentissage efficace, un autre encore sur l'état d'impréparation aux langues propre à la France et sur la nécessité de les considérer non pas seulement comme des objets d'apprentissage mais aussi comme des moyens d'actions. Le dispositif "CE sans frontières" est présenté avec les avis des acteurs eux-mêmes, une ouverture européenne est faite et, pour terminer, on fournit la contribution des principales associations de parents d'élèves et la transcriptions de quelques tables rondes où elles ont apporté leurs interrogations.

LUC Christiane éd.
Deux années d'initiation à une langue étrangère au cours élémentaire : réflexion constats analyses didactiques
INRP/Paris, 1998, 88 p., bibliogr. (Documents et travaux de recherche en éducation. Didactique des disciplines)
Ce rapport concernant les niveaux CE1 et CE2 suit celui fourni après une première année d'initiation. Après une introduction et un "cadrage institutionnel", le premier chapitre fournit une nouvelle réflexion sur l'initiation aux langues vivantes étrangères à l'école élémentaire, le deuxième constitue le rapport lui-même : les enseignants sont vus en fonction de leur évolution sur les deux années (motivations, prise en compte des objectifs de l'opération, demandes de formation) et leurs pratiques sont analysées en détail.
S 1.51 LUC

MARQUET Pascal , MANTO Catherine
A propos de quelques effets de l'apprentissage précoce de l'allemand et du multilinguisme
Langues modernes (Les), octobre 1997, 91è année, n°3, p. 42-50, bibliogr.
Cet article compare les résultats d'une section trilingue d'un collège de Strasbourg avec ceux d'une section classique. Les sections trilingues sont constituées d'élèves ayant reçu une initiation à l'allemand à l'école élémentaire.

MARTY Nicole coord.
Les langues entrent au programme
JDI (Journal des instituteurs et des institutrices), février 2002, n° 6, p. 61-75

MONTAUFRAY. O
Les langues à l'école : trois ans après
Tribune internationale des langues vivantes (La), novembre 1999, n° 26, p. 16-20
Trois ans après le colloque sur l'enseignement des langues à l'école, en France, cet article fait le point sur les nouvelles mesures prises par l'Education nationale au niveau de l'organisation de cet enseignement et de son contenu, et sur les améliorations déjà perceptibles.

MORGEN Daniel
L'enseignement précoce de l'allemand en Alsace
Französisch Heute, décembre 2000, n° 4, p. 400-411
L'article fait le point sur l'enseignement de l'allemand dans une région qui comporte deux spécificités : l'école maternelle, spécificité nationale française, l'aprentissage précoce de l'allemand comme langue régionale. De fait, l'académie de Strasbourg dispose d'une forme extensive de l'apprentissage de l'allemand et d'une forme intensive, présentes toutes les deux dès le premier degré. Dès 7 ans, les enfants bénéficient de 7 heures d'allemand par semaine, ce qui suffit à maintenir le bilinguisme naturel à la région.

ROSENBERGER Sophie coord.
Les langues vivantes
Education enfantine (L'), février 2001, n° 6, p.60-71
L'enseignement des langues vivantes est de plus en plus développé à l'école primaire. Dès l'année 2000/2001, les langues deviennent en effet une discipline de l'école élémentaire. Actuellement, les expériences au niveau de l'école maternelle se multiplient et mettent en lumière les aptitudes des jeunes élèves ainsi que les démarches pédagogiques employées. Ce dossier comprend notamment une interview de Francis Goullier, coordonateur national du comité français de l'Année européenne des langues, et des réflexions sur l'apprentissage des langues au CP et au cours élémentaire.

SCHLISSINGER. J
Les langues à l'école primaire : ne pas faire fausse route
Tribune internationale des langues vivantes (La), novembre 1999, n° 26, p. 20-25
Cet article a pour but de mettre en garde contre certaines erreurs d'interprétation des consignes officielles sur l'introduction de cours de langues étrangères dans les écoles primaires à l'aide d'exemples significatifs.

[ haut de la page ]

Suisse

BOILLAT Jean-Marie, FORSTER Simone, NICOLET Michel, et al.
L'enseignement des langues en Suisse romande
Bulletin de la CIIP. Politiques de l'éducation et innovations, octobre 2002, n°10, p. 2-24
Ce numéro dresse en premier un bilan de l'enseignement des langues au sein de la Confédération helvétique, depuis un rapide rappel historique, en passant par la Constitution de 1999 qui fixe les principes de la politique des langues ou encore l'introduction de l'anglais au primaire en Suisse centrale. Les autres articles s'attachent à la Suisse romande. Au début de l'année 2002, la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin, la CIIP, s'est dotée d'un dispositif visant à assurer une meilleure coordination de l'enseignement des langues en Suisse romande. Les articles sont notamment consacrés à l'enseignement bilingue, l'utilisation du portfolio des langues pour jeunes et adultes, le projet EOLE : Eveil au langage et ouverture aux langues à l'école, le statut des langues de la migration et la réactualisation de l'enseignement du français.
S 1.5 BOI

FORSTER Simone
L'allemand ou l'anglais ?
Educateur, avril 1998, n° 4, p. 7-20
Tour d'horizon sur l'enseignement précoce des langues secondes nationales en Suisse ; tous les cantons ont introduit cette réforme. La seconde langue nationale est obligatoire à l'école primaire et son enseignement est donné par des enseignants généralistes. Mais les auteurs s'interrogent sur l'efficacité de l'enseignement d'une seconde langue, alors que les milieux économiques et professionnels mettent en lumière lacunes et incompétences et exigent des résultats plus probants.

GROUX Dominique, GAJO Laurent, MORGEN Daniel, et al.
Apprentissage précoce des langues
Résonances : mensuel de l'école valaisanne, décembre1999, n°4, p. 3-23
Ont contribué à ce numéro des universitaires spécialistes de l'enseignement des langues. Ils exposent tour à tour les raisons favorables à l'apprentissage précoce des langues, en passant par la promotion du plurilinguisme, les atouts du bilinguisme et des repères pour la formation de professeurs. L'un des articles fait le point sur l'apprentissage des langues en Valais.

La langue anglaise : dossier
Babylonia, 2002, n°1, p. 4-63

LYS Irene, SIEBER Jorg collab.
Transition entre l'école primaire et l'école secondaire pour l'enseignement d'une langue seconde
URSP : Unité de recherche en système de pilotage/Lausanne, 2001, 83 p., bibliogr.
Ce document, réalisé à la demande des autorités éducatives du canton de Vaud, s'est basé sur des expériences conduites dans différents cantons de Suisse et dans les pays de l'Union européenne. Les auteurs ont cherché à identifier les principaux facteurs qui empêchent ou facilitent la transition entre le cycle primaire et le cycle secondaire pour l'enseignement d'une langue seconde. Ils proposent ensuite des mesures concrètes aux différents partenaires du système éducatif destinées à assurer la continuité dans les apprentissages.
S 1.51 LYS

PERREGAUX Christiane dir., GOUMOENS Claire de dir., JEANNOT Dominique dir., et al.
CIIP : Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin/Neuchâtel
Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole. Volume I : 1re enfantine - 2e année primaire
CIIP/Neuchâtel, 2003, 276 p., annexes, index (EOLE)
La collection EOLE, Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole, s'inscrit dans la démarche d'éveil aux langues, qui privilégie le développement chez l'enfant d'attitudes positives d'ouverture à la diversité culturelle et linguistique. L'ensemble de ces moyens d'enseignement se décline en deux volumes. Le présent ouvrage correspond au livre du maître pour les deux années de l'école enfantine (maternelle) et les deux premières années de la scolarité obligatoire. Le premier chapitre présente dans le détail les approches EOLE, notamment en terme d'innovations pédagogiques et didactiques, de compétence langagière visée et de curriculum. La deuxième partie regroupe les activités didactiques elles-mêmes, présentées de manière très structurée et pratique, qui couvrent neuf domaines thématiques : diversité et évolution des langues, communication, fonctionnement et règles, rapport oral - écrit, écriture, oralité, registres et variétés des langues, enfin, apprentissage des langues. Pour terminer, quelques ressources complémentaires sont proposées, tels que l'alphabet phonétique international. Outre ce livre du maître, la collection comporte des documents reproductibles, deux CD audio, ainsi qu'un glossaire des langues et un lexique plurilingue réunis en un seul ouvrage.
SUISSE ROMANDE
S 1.51 CII

PERREGAUX Christiane dir., GOUMOENS Claire de dir., JEANNOT Dominique dir., et al.
CIIP : Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin/Neuchâtel
Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole. Volume I : 1re enfantine - 2e année primaire : documents reproductibles
CIIP/Neuchâtel, 2003, 114 p. (EOLE)
En complément au livre du maître, cet ouvrage se compose d'une série de documents reproductibles adaptés au travail des élèves (exercices, textes, fiches d'évaluation formative, etc.), à la préparation pour l'enseignant avant l'exploitation en classe (cartes à découper, affiches notamment), enfin au travail en classe (tels que des plans de jeux ou des partitions de chansons). Deux CD audio contiennent les enregistrements oraux dans les différentes langues travaillées.
SUISSE ROMANDE
S 1.51 CII

PERREGAUX Christiane dir., GOUMOENS Claire de dir., JEANNOT Dominique dir., et al. CIIP : Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin/Neuchâtel
Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole. Volume II : 3e année primaire - 6e année
CIIP/Neuchâtel, 2003, 276 p., annexes, index (EOLE)
La collection EOLE, Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole, s'inscrit dans la démarche d'éveil aux langues, qui privilégie le développement chez l'enfant d'attitudes positives d'ouverture à la diversité culturelle et linguistique. L'ensemble de ces moyens d'enseignement se décline en deux volumes. Le présent ouvrage correspond au livre du maître pour les degrés 3 à 6 de la scolarité obligatoire.
SUISSE ROMANDE
S 1.51 CII

PERREGAUX Christiane dir., GOUMOENS Claire de dir., JEANNOT Dominique dir., et al.
CIIP : Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin/Neuchâtel
Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole. Volume II : 3e année primaire - 6e année : documents reproductibles
Les documents réunis répondent aux mêmes objectifs que ceux du volume I ; deux CD audio sont également présents.
CIIP/Neuchâtel, 2003, 139 p. EOLE
SUISSE ROMANDE
S 1.51 CII

PERREGAUX Christiane dir., GOUMOENS Claire de dir., JEANNOT Dominique dir., et al. CIIP : Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin/Neuchâtel
Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole : glossaire des langues et lexique plurilingue
CIIP/Neuchâtel, 2003, 56 p. (EOLE)
La collection EOLE, Education et Ouverture aux Langues à l'Ecole, s'inscrit dans la démarche d'éveil aux langues, qui privilégie le développement chez l'enfant d'attitudes positives d'ouverture à la diversité culturelle et linguistique. Le présent ouvrage comporte tout d'abord un glossaire des langues utilisées dans les activités des volumes EOLE I et II. Pour chacune, il est précisé son appartenance ou non à une famille de langues et sa parenté avec d'autres langues, sa localisation géographique, le nombre de locuteurs dont elle est la langue maternelle et son système d'écriture. Les 21 langues du lexique plurilingue correspondent aux langues de la Suisse, aux principales langues enseignées à l'école, à celles des enfants issus de la migration et à quelques langues de très grande diffusion internationale. Après quelques indications pour la lecture et la prononciation, les termes retenus sont organisés par tableaux thématiques : familles et personnes, corps humain, expressions, salutations, etc.
SUISSE
S 1.51 CII

[ haut de la page ]

Belgique

BLONDIN Christiane
L'apprentissage des langues modernes dans l'enseignement fondamental
SPE/Liège/Belgique, 2001, 113 p., bibliogr. (Réflexions et perspectives)
Ce rapport, commandité par le ministre belge de l'Enfance chargé de l'enseignement fondamental, rappelle tout d'abord brièvement le cadre politique. Le second chapitre dresse un bilan de l'enseignement précoce des langues autres que le français, en abordant notamment la méthode immersive et les échanges linguistiques entre classes des trois communautés. Puis les problématiques rencontrées sont discutées, telles les qualifications et la formation continue des enseignants. Le dernier chapitre propose suggestions et perspectives : des actions à mettre en oeuvre, des adaptations à la réglementation et des pistes à explorer.
S 1.51 BLO

BLONDIN Christiane, STRAETEN Marie-Hélène
Allemand, anglais ou néerlandais ? Le choix d'une langue moderne dans l'enseignement fondamental
SPE/Liège/Belgique, 2001, 68 p., bibliogr., annexes (Série Etudes et recherches)
La présente monographie est le produit d'une recherche menée sur la généralisation de l'enseignement d'une langue moderne, en Belgique francophone, dès l'école primaire. Après une évocation du contexte international, les auteurs s'intéressent à la Communauté française de Belgique. En annexe, la loi de1963 sur le régime linguistique dans l'enseignement ainsi que le décret de 1998 portant sur l'organisation de l'enseignement maternel et primaire ordinaire.
S 1.51 BLO

BLONDIN Christiane, STRAETEN Marie-Hélène
Dans quelles conditions les langues modernes sont-elles enseignées ? Enquête auprès des directeurs des écoles primaires et d'un échantillon de maîtres de langue en Communauté française de Belgique
SPE/Liège/Belgique, 2002, 217 p. (Série études et recherches)
Cet ouvrage présente une enquête, réalisée en Belgique, auprès des directeurs des écoles primaires et d'un échantillon de maîtres de langue. Il tente d'analyser les conditions dans lesquelles les langues modernes sont enseignées dans le primaire. Après un premier chapitre consacré à l'approche méthodologique, les chapitres suivants traitent des différentes variables comme les caractéristiques des enseignants, des classes et des écoles étudiées et enfin du système éducatif dans sa globalité. Le dernier chapitre présente les points de vue des principaux acteurs, chefs d'établissement et maître de langue, sur leurs fonctions et dégage quelques recommandations.
S 1.51 BLO

BLONDIN Christiane, STRAETEN Marie-Hélène
Pour améliorer l'apprentissage d'une langue moderne à l'école primaire
Ministère de la Communauté française de Belgique, 2002, 25 p., téléchargées du site du ministère de la Communauté française de Belgique www.enseignement.be
Le gouvernement de la Communauté française de Belgique a promulgué en 1998 un décret imposant l'organisation d'un cours de langue moderne dans toutes les classes de 5e et 6e années du cycle primaire (10 et 11 ans). Une recherche en trois ans intitulée "Généralisation de l'apprentissage d'une langue moderne à l'école primaire" a été menée pour évaluer l'enseignement donné et proposer des pistes pour en assurer la réussite. Cet article présente les propositions élaborées au cours de ces trois années de recherche à partir, entre autres, d'enquêtes auprès de chefs d'établissement et enseignants.
S 1.51 BLO (FE)

STRAETEN Marie-Hélène, BLONDIN Christiane
Ministère de la communauté française/Administration générale de l'Enseignement et de la recherche scientifique/Belgique
Généralisation de l'apprentissage d'une langue moderne à l'école primaire : phase III : rapport final au 30 juin 2002
Recherche en éducation, 2002/06, n° 76/01, 439 p. Téléchargées de www.enseignement.be/prof/dossiers/recheduc/recheduc.asp?rech=blondin
Fruit de trois années de recherche, ce rapport s'articule en trois principaux chapitres. Le premier synthétise les résultats relatifs aux critères de présage et aux variables de contexte ; il s'appuie principalement sur les enquêtes à large échelle. La deuxième partie est centrée sur les processus d'enseignement ; elle se fonde sur les observations réalisées dans douze classes et sur les entretiens avec leurs maîtres de langue. La troisième section développe, sur la base des données recueillies et des analyses effectuées, des suggestions et recommandations à l'intention des autorités éducatives et des enseignants.
K 1.2 BEL (FE)

[ haut de page ]

Autres pays

ATASEVEN Fusun
Nouvelles technologies et apprentissage précoce du français en Turquie
Dialogues et cultures, 2001, n° 46, tome 2, p. 97-102
TURQUIE

BORI Amilcare
Situazioni e prospettive nell' insegnamento precoce della lingue straniere
Scuola e citta, novembre 1999, n° 11, p. 463-471, bibliogr
ITALIE

DALGALIAN Gilbert coord.
L'apprentissage/enseignement précoces des langues vivantes (Groupes d'âge : 9-10 ans) : les conditions de succès
Centre Européen pour les Langues Vivantes, mars 2001, 30 p.
Ce document commence par dresser un bilan de l'introduction des langues européennes au primaire en Macédoine. Puis il retrace les principaux éléments de l'atelier sur la formation des enseignants en vue de cet éveil aux langues qui s'est tenu à Struga du 13 au 18 septembre 1999. Les annexes, volumineuses, n'ont pas été téléchargées. Vous les trouverez sur le site du Centre européen pour les langues vivantes, du Conseil de l'Europe : www.ecml.at/documents/reports/rwsrepstruga1999F.pdf
MACEDOINE
S 1.51 EUR (FE)

MARTIN Cynthia
Modern foreign languages at primary school : a three-pronged approach ?
Language learning journal, 2000, n° 22, p. 5-10, bibliogr.
ANGLETERRE

MIFSUD Charles coord.
Creating a biliterate environment for foreign language teaching to young learners : implications for curriculum design and methodology : report worshop 10/98 : Graz Austria 9-13 June 1998
ECML/Graz/Autriche, Conseil de l'Europe. Centre européen pour les langues vivantes, 1998, 54 p., annexes, bibliogr.
L'atelier organisé en juin 1998 à Graz, au Centre européen pour les langues vivantes, portait sur l'enseignement et l'évaluation de la compétence de lecture et d'écriture en contextes bilingues, en particulier en Slovénie, et sur les manières de promouvoir cette aptitude. Cette problématique se décomposait en cinq thèmes : l'apprentissage de la lecture et de l'écriture dans un cadre bilingue - enseigner et évaluer l'aptitude à lire et à écrire dans un cadre bilingue - le rôle des acteurs et de l'environnement - stratégies, opportunités et ressources pour développer l'alphabétisation - promouvoir des programmes éducatifs pour les enseignants et des stratégies en faveur du bilinguisme.
SLOVENIE
S 1.52 MIF