Essor des universités régionales BELC, les métiers du français dans le monde

Fort de l’expérience, de la notoriété et de la reconnaissance des stages BELC, organisés en France depuis bientôt 50 ans, le CIEP a souhaité répondre aux attentes du réseau culturel et de ses partenaires pour l’organisation locale de formations à forte valeur ajoutée. Les universités BELC viennent donc à la rencontre de nouveaux publics, chez eux, au plus près du terrain, avec une exigence de qualité et une ambition pédagogique fidèles à la réputation de cette référence du domaine.

Depuis 2012, des universités régionales BELC ont été créées au Qatar puis à Taiwan ; leur succès a permis en 2015 l’organisation de 5 nouveaux temps forts originaux. D’avril à juillet, chaque université régionale a proposé une formation intensive sur les pratiques de classe les plus actuelles et sur les nouveaux outils pour enseigner.

L’Institut français du Koweït a ainsi accueilli les acteurs du français de la région du Golfe, suivi par l’Institut français en Inde, fin mai à New-Delhi, puis mi-juin à Bangkok, pour la zone ASEAN, par le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France en Thaïlande. Fin juin, deux exercices se sont tenus simultanément à Taiwan, grâce au Bureau français de Taipei, pour l’Asie du Sud-Est, et en Colombie, à l’initiative de l’Alliance française de Bogota, pour une première en Amérique latine.

Les participants reçoivent 30 heures de formation en deux modules, assurés par des experts du CIEP, agents du département langue française, experts associés missionnés depuis la France ou sélectionnés localement.

Un solide environnement numérique accompagne les universités BELC sur les réseaux sociaux : cinq pages Facebook dédiées (à retrouver sur www.ciep.fr/belc/universites-regionales), un compte Instagram ainsi que des comptes Twitter avec la balise #BELC, ont permis d’enrichir les évènements d’une dimension participative.

Stagiaires et intervenants se retrouvent aussi sur www.reseaubelc.fr : ce réseau social permet de créer un dispositif hybride de formation qui, en amont et en aval de l’événement, regroupe l’ensemble des acteurs concernés et permet le partage en ligne des ressources.

Ces universités régionales sont désormais modélisées de façon simple, dans des formats efficaces qui permettent le meilleur équilibre entre les enjeux pédagogiques, les contraintes budgétaires et les objectifs de coopération et de visibilité.

Ces actions valorisent des partenariats diversifiés : autorités éducatives, associations d’enseignants, universités, projets FSP, mais aussi antennes locales de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ou encore de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Les formations BELC permettent à l’Institut français (Paris) de soutenir la formation continue des agents du réseau, et à la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) d’appuyer les associations par son fonds d’innovation pédagogique.

De nouvelles initiatives locales pour 2015-2016 sont en projet : Emirats, Amérique centrale, Afrique australe et Océan indien.