A 110 – Stimuler l’expression et la relation en classe de FLE

DUFEU, Bernard
Expert associé au CIEP

Domaine
Enseigner.

Public
Ce module s'adresse aussi bien aux professeurs de français, qu’aux formateurs d'enseignants ou de formateurs.

Prérequis
Ce module est ouvert à tous les enseignants désireux d'élargir leur pratique professionnelle et disposant d'une certaine liberté d'action pour atteindre leurs objectifs pédagogiques.

Présentation du module
Les participants expérimenteront et analyseront :

  • des activités qui développent la réceptivité, l’écoute et la capacité d'expression des participants ;
  • des activités orales associées à des activités écrites fondées sur des techniques projectives, sur des principes d'association ou de polarité, sur des situations, des structures ou des thèmes qui stimulent le désir de s'exprimer chez les participants sans entrer dans leur sphère personnelle ;
  • des techniques d'élargissement et d'approfondissement des connaissances en partant de connaissances, mêmes succinctes, des participants ;
  • les fondements théoriques d'une pédagogie de la relation.

Objectif général
À l'issue de ce module, les participants auront acquis des techniques qui stimulent l’expression. Ils seront en mesure de faciliter la communication et de développer, à travers la langue étrangère, la relation entre apprenants.

Modalités de travail
La formation est conçue selon une approche essentiellement pratique avec une présentation des fondements théoriques des exercices et de leurs principes de construction pour permettre aux participants de créer eux-mêmes des exercices adaptés à leurs publics et à leur contexte de travail.

Compétences visées
Ce module propose d’élargir la palette des techniques d’animation des enseignants et de favoriser la relation entre les membres du groupe à travers la langue étrangère. Il vise également à stimuler l’imagination méthodologique des enseignants.

Contenus des séances
Séance 1 : Expérimenter des exercices de présentation fondés sur le réel et l’imaginaire.
Séance 2 : Analyser les critères de construction des exercices de la première séance et créer en sous-groupes des variantes en fonction des différents publics.
Séance 3 : Développer l’écoute, une des conditions de base de l’apprentissage, à travers différentes techniques de « miroir » et s’entraîner à des techniques qui permettent d’élargir les capacités d’expression des participants.
Séance 4 : Stimuler le désir d’expression des participants et leur imaginaire à partir d’activités simples qui les interpellent en tant que personnes. Présentation de techniques de « reprise » qui facilitent un réemploi personnalisé du nouveau matériau linguistique.
Séance 5 : Expérimenter et analyser une activité qui part d’un thème (la maison) et qui suit dans sa construction une progression relationnelle.
Séance 6 : Partir d’activités fondées sur le principe de projection pour favoriser une unité entre les participants et leur parole.
Séance 7 : Faciliter l’approche de la grammaire en recourant à une optique intentionnelle. Illustration à partir de l’exemple du subjonctif et des temps du passé.
Séance 8 : Faire vivre un texte littéraire pour mieux en saisir la portée. Analyser les critères de choix de textes qui permettent de stimuler le désir d’expression des participants.
Séance 9 : Mettre en œuvre des techniques d’exploitation du conte pour élargir le potentiel d’expression des participants à partir d’activités structurées qui stimulent leur imaginaire.

Bibliographie
DUFEU Bernard. D’une pédagogie de l’avoir à une pédagogie de l’être. In Johnston Ruth (édit.). L’enseignement des langues aux adultes, aujourd’hui.- Saint-Etienne : Publications de l’université de Saint-Etienne, 2001. - pp. 49-71.
DUFEU Bernard. Les approches non conventionnelles des langues étrangères.- Paris : Hachette, 1996, 208 p. - F Références.
DUFEU Bernard. Sur les Chemins d’une pédagogie de l’être.- Mainz : Éditions Psychodramaturgie, 1992, 300 p.
DUFEU Bernard. Pour une pédagogie ouverte.- In Le français dans le monde, janvier 1992, n° 246, pp. 39-45.