Examiner et corriger les épreuves du DELF DALF Du 22 au 26 février 2010

Responsable du module : Dorothée Dupleix, responsable du bureau DILF DELF DALF au département évaluation et certification du CIEP

Public


Enseignants/formateurs de français langue étrangère, conseillers pédagogiques, chargés de mission pédagogique, directeurs des cours, attachés de coopération pour le français, formateurs de formateurs Une expérience dans l'enseignement du français langue étrangère/seconde et une très bonne connaissance des niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues sont requises. Pour s'inscrire à ce module, le stagiaire doit être engagé dans la passation du DELF et du DALF dans un centre d'examen agréé et/ou désignés par le responsable de la gestion centrale du pays concerné.

Objectif


A l'issue de la formation, une attestation d'habilitation de correcteur examinateur et éventuellement de formateur sera délivrée par le CIEP. La délivrance de cette attestation est soumise à la participation à l'ensemble de la formation et aux résultats obtenus lors des études de cas et de l'évaluation individuelle finale.

Contenus


Les stagiaires seront amenés à renforcer leurs connaissances des niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues afin d'harmoniser leurs pratiques évaluatives, en fonctions des critères d'évaluation des épreuves DELF DALF.
Présentation des fondements théoriques de la certification et harmonisation avec le CECRL. Sensibilisation aux nouvelles certifications du DELF : DELF Prim et DELF version professionnelle.
Présentation des épreuves et évaluation de productions orales et écrites de candidats du niveau A1 au niveau C2.
Analyse des référentiels et étude des épreuves du DALF.
Etude de cas et évaluation individuelle.

Modalités de travail


La formation est conçue selon une approche participative et interactive alternant les séances de réflexion théorique et les ateliers pratiques.
L'habilitation repose sur une décision de la Commission nationale du DELF DALF, en coordination avec le responsable de la gestion centrale du DELF DALF du pays d'exercice.
Elle est valable trois ans et permet d'exercer dans le cadre des sessions organisées par les services culturels des ambassades de France.