AUTRES PUBLICATIONS

 

Cerner et lever les obstacles à la mobilité des professeurs des langues étrangères : rapport final (juillet 2006)
Par Jordi Busquet, Dolors Solé, Miquel Strubell, Sergi Vilaro et Glyn Williams
Cette étude, réalisée pour la Commission européenne, a été menée afin de mieux connaître les stimulations et les barrières à la mobilité des professeurs de langue. Elle s’est appuyée sur trois types de données : une recherche documentaire, la constitution de groupes de discussion et une enquête en ligne auprès de professeurs de langues dans 31 pays.
Après avoir rappelé la situation de l’apprentissage des langues étrangères en Europe, l’étude résume pour chaque pays européen les critères et conditions de recrutement des enseignants en langue et les possibilités ou obstacles à leur mobilité. On trouve ensuite l’analyse point par point des résultats de l’enquête menée auprès des enseignants ainsi qu’une synthèse des groupes de discussion ayant réuni des universités, syndicats d’enseignants, directeurs d’établissements … Le rapport s’achève par des conclusions et recommandations.

Intégration accrue de la dimension européenne dans les cursus scolaires
La "dimension européenne" souhaitée par les députés européens comporte deux aspects : l'accès à l'information sur l'Union européenne (ses institutions, ses méthodes et ses pratiques) et le développement des compétences linguistiques.
Le Parlement européen recommande un échange entre États membres de bonnes pratiques concernant l'apprentissage des langues et l'inclusion d'un aspect européen dans les systèmes éducatifs.

L’indicateur européen des compétences linguistiques
Dans un texte paru dans le Journal officiel de l’Union européenne le 25 juillet 2006, le Conseil européen définit l’indicateur européen des compétences linguistiques : "L'indicateur devrait permettre d'évaluer les quatre compétences d'expression et de compréhension ; néanmoins, pour des raisons pratiques, il serait souhaitable que, lors de la première opération de collecte des données, les tests concernent les trois compétences linguistiques qui sont les plus aisées à évaluer (compréhension orale, compréhension écrite et expression écrite)".

L'intégration des TICE dans l'enseignement des langues : quelles pratiques pour quels résultats ?
L'association Cyber-Langues regroupe des enseignants de langues vivantes utilisant les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement et l'apprentissage des langues. Les actes du colloque Cyber-Langues 2006 sur ce thème sont en ligne.