L'école en milieu rural, n° 10 (enfrancés)

n° 10, juin 1996

Références bibliographiques

Coordonnateurs du dossier :
Odile Luginbühl, Chargée d'études, responsable du service des publications, CIEP, Sèvres, France.
Dario Pellegrini, Inspecteur de l'Éducation nationale, Saint-Rémy-de Provence, France.
Introduction

Jean-Claude Bontron, Directeur de la Société d'études géographiques, économiques et sociologiques appliquées (SEGESA), Paris, France.
Le monde rural : un concept en évolution
Les tendances générales d'évolution dans les pays de l'OCDE bouleversent les représentations traditionnelles qui associaient, du point de vue économique, social et démographique, le milieu rural au secteur agricole. Dans des situations nationales certes fort diversifiées, ces transformations récentes doivent être prises en compte dans la problématique de la politique scolaire.

Jean Ferrier, Inspecteur général de l'Éducation nationale, ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Paris, France.
L'école en milieu rural
L'école en milieu rural, reflet du déclin de l'activité locale, évolue entre exigence de gestion, souci de proximité et demande de qualité. Sa réussite, validée, passe par une circulation des ressources matérielles et humaines au sein de regroupements adaptés et de bassins pédagogiques intercommunaux comme, dans le secondaire, par des pôles complémentaires.

Peter J. Campbell, Headteacher, Ollaberry Primary School, Shetland, Royaume-Uni.
Une exigence de qualité. Les petites écoles rurales dans les Iles Shetland
Comment de petites écoles insulaires, situées aux confins de l'Europe, peuvent-elles répondre aux exigences de la modernité, des finances publiques et d'une réforme de l'éducation ? Le rôle des enseignants, malgré les difficultés de l'isolement, est prépondérant pour atteindre le niveau de qualité nécessaire à leur survie.

Arve Åheim, Second in charge, Norwegian organisation for small rural schools (LUFS), Selje, Norvège.
L'école norvégienne dans les campagnes
Dans un pays marqué à la fois par le rôle de la politique locale et par l'idéal d'"  école unitaire ", le modèle des écoles à classes regroupées est largement répandu dans l'enseignement primaire. Leur spécificité pédagogique, présentée ici à partir d'observations concrètes, est considérée comme un des éléments de référence dans la préparation de la réforme éducative prévue pour 1997.

Bernard Collot, Instituteur, fondateur des centres de recherches des petites structures et de la communication (CREPSC), Moussac, France.
La classe unique, espace d'innovation
Isolement géographique et culturel, relations limitées, forte hétérogénéité, ont souvent induit une représentation négative des petites écoles rurales et classes uniques. C'est méconnaître leur capacité d'innovation et d'ouverture et leur niveau, aujourd'hui vérifié, de réussite scolaire.

Marina Bertiglia, Provveditore agli Studi, Turin, Italie.
Novarino Panaro, Inspecteur, président de l'Istituto Regionale di Ricerca Sperimentazione Aggiornamento Educativi (IRRSAE), Turin, Italie.
La politique scolaire rurale en Italie
Au Piémont, la politique de service scolaire en zone de montagne impose la constitution d'unités d'enseignement regroupées aux plans administratif et pédagogique, avec intégration des moyens. Mais au-delà du simple calcul de coûts de l'application stricte des normes d'encadrement, les communautés locales défendent un attachement au milieu, un symbole de vie culturelle et leur propre développement.

Florent Bilodeau, Directeur général, Conseil général des écoles fransaskoises, Regina, Saskatchewan, Canada.
Double défi pour une communauté francophone. La communauté fransaskoise en Saskatchewan
Les neuf écoles de la composante fransaskoise, dispersés sur le territoire de la Saskatchewan, constituent une zone d'éducation francophone. Ces écoles qui doivent appliquer les contenus académiques définis par le ministère de l'Éducation, assurent non seulement un enseignement en français mais jouent également un rôle social, économique et culturel original. Les réseaux électroniques et la télévision interactive seront des outils précieux pour leur réussite.

Raphaël Cornillon, Maître de conférences, chargé de mission pour la valorisation du haut pays, rectorat de Nice, France.
Jean-Paul Bocci, Ingénieur pour l'école, chargé de l'aménagement du territoire, rectorat de Nice, France.
Michel Gourdet, Consultant interne, mission académique de formation des personnels de l'Éducation nationale, rectorat de Nice, France.
Système éducatif et aménagement du territoire
Le développement des services publics d'éducation dans le haut pays niçois s'inscrit dans une logique de valorisation et d'aménagement local. Les partenariats créent un réseau de synergies entre économie, culture et patrimoine, environnement et administration. Les fonctions de base de l'école, placée au coeur d'une activité plurielle, pôle public d'animation, s'en trouvent enrichies.

Martine Faure, Chargée d'études, département des systèmes éducatifs, CIEP, Sèvres, France.
Réforme éducative et cultures régionales en russie
Conséquence des changements sociaux et économiques intervenus en Russie, le processus de décentralisation s'inscrit dans la nouvelle loi sur l'éducation de 1996, qui accorde aux communes les compétences permettant à l'école rurale de s'organiser et de devenir partie prenante dans un schéma de développement local.

Rui Canário, Professeur d'université, Instituto das comunidades educativas, Setubal, Portugal.
Un projet pour les écoles isolées
Le projet d'intervention éducative et sociale mené au Portugal assigne à l'école en milieu rural un double rôle déterminant : dans le développement local, comme pôle de revitalisation sociale et de partenariat, et dans le système éducatif, comme lieu de rénovation pédagogique.

Richard Yelland, Chef du programme pour la construction et l'équipement de l'éducation (PEB), OCDE, Paris, France.
L'infrastructure de l'éducation dans les zones rurales
Dans un contexte nuancé en raison des importantes disparités régionales, les pays de l'OCDE sont confrontés à des questions identiques sur l'organisation des écoles en milieu rural, sur leur rôle dans les communautés locales et sur le coût d'un enseignement de qualité : la politique scolaire rurale ne peut être dissociée d'une politique d'aménagement du territoire.

Maryannick Vervisch-Lestrade, Documentaliste, CIEP, Sèvres, France.


Commander ce numéro

S'abonner

Consulter le catalogue des numéros disponibles (pdf)

Consulter les sommaires et les résumés des numéros parus

Consulter l'index géographique des articles

Nous contacter : revue@ciep.fr