Habilitations

L'offre de formation du CIEP

La formation dans le domaine des langues et de l'éducation, comme l'expertise ou l'évaluation, est l'un des métiers du CIEP.

Le CIEP propose des formations aux métiers des langues et aux métiers de l'éducation, des formations d'habilitation, essentiellement dans le secteur de l'évaluation, des formations à distance, et enfin des formations sur mesure, négociées, en réponse à des demandes liées à des projets, en France ou dans des pays étrangers.

Elles s'appuient sur une expertise propre en ingénierie de formation et sur un réseau d'experts et de formateurs issus du CIEP, du système éducatif français et d'organismes professionnels partenaires en France ou à l'étranger.

Ces formations s'adressent à des personnels d'encadrement, inspecteurs, formateurs et enseignants français et étrangers, du scolaire à l'universitaire, qui viennent chercher une spécialisation débouchant sur une reconnaissance de leurs qualifications et de leurs compétences.

Une habilitation est nécessaire pour devenir :

  • examinateur-correcteur des épreuves du DELF-DALF ;
  • formateur pour habiliter les examinateurs-correcteurs des épreuves du DELF-DALF ;
  • examinateur-correcteur des épreuves du DILF ;
  • tuteur PRO FLE.

Par sa dimension internationale et son objectivité, l'habilitation apporte une indéniable plus-value que ses titulaires peuvent faire valoir dans le cadre de leur activité professionnelle.

 

Habilitation et renouvellement des habilitations des examinateurs-correcteurs des épreuves du DELF-DALF

Afin de répondre aux exigences des normes internationales de gestion des diplômes de langue, le CIEP est chargé d'assurer la formation des examinateurs-correcteurs du DELF-DALF en vue de leur habilitation.

Conditions pour devenir examinateur-correcteur des épreuves du DELF-DALF

  • selon les stages : être ou non rattaché à un centre d'examen DELF-DALF agréé par le CIEP ;
  • avoir une formation pédagogique dans l'enseignement du français langue étrangère et/ou un diplôme en français langue étrangère (mention FLE de la licence, Master 1, Master 2, etc.) ;
  • justifier d'une expérience professionnelle significative en enseignement du FLE.

 

Procédures d'habilitation


Les procédures d'habilitation sont les suivantes :

 

 

 

Habilitation des formateurs des examinateurs-correcteurs des épreuves du DELF-DALF

 

Conditions pour devenir formateur pour habiliter les examinateurs-correcteurs des épreuves du DELF-DALF

  • être déjà titulaire de l'habilitation d'examinateur-correcteur des épreuves du DELF-DALF ;
  • être rattaché à un centre d'examen DELF-DALF agréé par le CIEP ;
  • justifier d'une expérience régulière dans les sessions du DELF-DALF.

Nous vous invitons à contacter le responsable du centre auquel vous êtes rattaché(e) pour connaître les procédures de renouvellement d'habilitation.

 

Habilitation des examinateurs-correcteurs des épreuves du DILF

Le CIEP, responsable de la gestion et de la conception du DILF, propose une formation afin d'habiliter les formateurs à la correction des épreuves de production orale et écrite du DILF. Cette formation des correcteurs-examinateurs, en vue de leur habilitation, se déroule en deux temps : une formation en ligne et une évaluation finale. L'attestation remise en cas d'habilitation est valable 3 ans, renouvelable.

 

Public


Formateurs ayant une expérience dans l'enseignement du français langue étrangère, plus particulièrement auprès des grands débutants, et étant rattachés à un centre de passation DILF.
Ils doivent, en outre :

 

  • être rattachés à un centre de formation agréé par la Commission nationale du DILF ;
  • obtenir l'autorisation du responsable de centre d'examen DILF (organisme d'exercice) ;
  • avoir une expérience dans l'enseignement du FLE et plus particulièrement auprès des grands débutants et/ou justifier d'un diplôme en FLE.

Modalités

  • Formation en ligne : elle est composée de 6 modules permettant
    • de se familiariser avec le Cadre européen commun de référence pour les langues, le Référentiel pour les premiers acquis en français, les niveaux A1.1 et A1 et le DILF ;
    • d'évaluer des épreuves de productions orales et écrites du DILF.
  • Évaluation finale : elle se déroule en temps réel dans l'organisme d'accueil et dure environ une heure. Elle consiste à :
    • évaluer des productions écrites et orales à l'aide des grilles prévues à cet effet ;
    • justifier les notes attribuées.

En savoir plus sur l'habilitation des examinateurs-correcteurs des épreuves du DILF

 

Habilitation des tuteurs PROFLE

Cette formation vise à renforcer les compétences en formation de formateurs des tuteurs-stagiaires et à harmoniser les pratiques dans le cadre du dispositif de formation à distance PRO FLE.
À l'issue du module d'habilitation, les tuteurs sont en mesure d'intervenir dans ce dispositif pour orienter, conseiller et évaluer les stagiaires.

 

Public


Enseignants/formateurs expérimentés ayant acquis, par la formation initiale ou continue ou par l'expérience, les compétences attendues à l'issue d'un master 2 en didactique du FLE ou des langues étrangères ou équivalent. Ils doivent avoir le niveau C1 de compétences en français, une compétence de base en informatique (niveau du brevet informatique et internet B2i français) et une bonne pratique du CECRL. Une expérience préalable en formation de formateurs sera particulièrement appréciée.

 

Modalités

  • Stages d'habilitation au tutorat PRO FLE, mis en place à la demande des services de coopération et d'action culturelle des ambassades de France et des établissements français à l'étranger relevant du ministère des affaires étrangères.

Pour en savoir plus sur le dispositif de diffusion mis en place par le ministère des affaires étrangères