9. Puis-je être dispensé(e) du TCF pour la DAP ?

Plusieurs cas sont possibles. Vous êtes dispensé(e) du TCF pour la DAP si :

  • vous êtes titulaire d'un DELF B2 (Diplôme d'études en langue française, version "Tout public" ou "Junior/scolaire" ou "professionnelle") ou d'un DALF C1 ou C2 (Diplôme approfondi de langue française), d'un baccalauréat français (délivré par le ministère français de l'éducation), ou étudiant(e) issu des sections bilingues françaises figurant sur une liste établie conjointement par les ministères français de l'éducation nationale et des affaires étrangères ;
     
  • vous êtes ressortissant d'un pays officiellement francophone : Bénin, Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, Mali, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Togo ;
     
  • vous êtes ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, de l'Islande, du Liechtenstein ou de la Norvège : vous pouvez présenter directement une demande d'inscription à l'université de votre choix, qui jugera de l'opportunité, ou non, de vous faire tout de même passer une épreuve de vérification linguistique ;
     
  • vous avez passé avec succès les épreuves du test d'évaluation du français (TEF), organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, et vous avez obtenu au moins 14/20 à l'épreuve d'expression écrite.

Attention : l'Algérie, le Maroc, le Liban et la Tunisie ont pour seule langue officielle l'arabe. Le français n'y est qu'une langue à statut particulier. Les candidats de ces quatre pays sont donc bien concernés par le TCF pour la DAP.

Attention : les ressortissants des pays multilingues où le français est langue officielle (Burundi, Cameroun, Canada, Centrafrique, Comores, Djibouti, Haïti, Madagascar, Seychelles, Suisse, Tchad, Vanuatu) doivent, pour être dispensés du TCF pour la DAP, avoir effectué la totalité de leurs études secondaires dans un établissement de langue française.