Réponse

La bonne réponse est : Autriche, Éthiopie, Hongrie, Pologne et Suède

 

Le premier pays à proposer les examens DELF et DALF, alors constitués de 10 unités capitalisables, est le Maroc dès 1986. La première session réunit 154 candidats. Aujourd’hui, le Maroc inscrit plus de 7 000 candidats par an.

En 1987, 5 autres pays ouvrent des sessions d’examen DELF et DALF : l’Autriche, l’Éthiopie, la Hongrie, la Pologne et la Suède. Ils inscriront cette année-là 1 196 candidats avec le Maroc.

En 1992, les diplômes DELF et DALF sont présents dans 49 pays. En 1999, à peine 7 ans plus tard, ils sont déjà diffusés dans 121 pays grâce à un réseau de 550 centres d’examen.

En 2005, ce sont 125 pays qui découvrent la nouvelle formule des examens DELF et DALF désormais harmonisés sur les niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues.

En 2015, 1 172 centres d’examen sont ouverts dans 174 pays inscrivant 400 000 candidats par an.

L’Allemagne est en 2015 le pays en Europe à inscrire le plus grand nombre de candidats aux diplômes, majoritairement au DELF scolaire. La première session dans ce pays a eu lieu en 1990.

Le Mexique propose les diplômes DELF et DALF depuis 1989. En 2015, il est le premier pays hors Europe en nombre de candidats inscrits.

Retrouvez l’annuaire des centres d’examen DELF-DALF dans le monde.

Retrouvez l’annuaire des centres d’examen DELF-DALF en France.