Mozambique : HSE Master Development Program

Contexte

Mozambique : HSE Master Development Program - Photo 6

Dans un souci de contribution au développement mozambicain, le consortium TJS composé de TechnipFMC (USA/Fr), JGC Corporation (Japon) et Samsung Heavy Industries (Corée du Sud), a décidé de financer l’implantation d’un Master HSE (Health, Safety and Environment) auprès de la Faculté d’Ingénierie de la plus importante université mozambicaine, l’Université Eduardo Mondlane à Maputo.

Un appel d’offres international a été lancé, remporté par le consortium unissant le CIEP à l’Université de Technologie de Troyes – UTT.

Le cadre du projet

Sur la base de l’étude menée par le CIEP auprès de l’AFD en 2018, qui proposait déjà un appui français au développement des compétences mozambicaines dans le secteur de l’énergie, le projet de Master HSE a pour objectif de contribuer au développement de l’enseignement supérieur au Mozambique et de favoriser le transfert des connaissances en HSE et l’amélioration de l'employabilité à long terme des Mozambicains dans ce secteur industriel émergent.

Le Master sera installé au Center of Studies for Oil and Gas Engineering and Tecnology (CS-OGET), ouvert à l’UEM en 2017 à la suite d’un appel d’offres de la Banque Mondiale1 et qui offre aujourd’hui deux des quatre Masters proposés par la Faculté d’Ingénierie de l’UEM : un Master en « Ingénierie du Pétrole » en partenariat avec les USA et un Master en « Ingénierie de Traitement des Hydrocarbures », avec l’Afrique du Sud.

1 ACE II - World Bank Eastern and Southern Africa Higher Education Centers of Excellence Project

Mozambique : HSE Master Development Program - Photo 2
 
Mozambique : HSE Master Development Program - Photo 3
Vue partielle de la Faculté d’Ingénierie de l’UEM
©PH
  Le CS-OGET et l’équipe TechnipFcm
©PH

Le projet

La stratégie de développement de ce programme s'appuiera sur les scénarios pédagogiques développés et éprouvés dans les universités technologiques françaises et plus particulièrement à l'Université de Technologie de Troyes (UTT). Le projet proposé vise à développer les connaissances aussi bien que le savoir-faire et les compétences relationnelles.

Le consortium CIEP/UTT définira un programme de master proposant des stratégies adaptées au contexte mozambicain, abordant les aspects pertinents (définition du curriculum, développement du réseau, gestion du programme, accréditation des cours, développement des outils opérationnels, gestion des ressources...) qui permettront un développement efficace et rentable du programme avec les caractéristiques suivantes :

  • Définir le cursus d'un Master HSE et sa durée, en intégrant la théorie, la recherche et la pratique en fonction des exigences de la formation et de l’emploi. L'organisation des cours intégrera l'utilisation de séminaires sur logiciels, de conférences, de colloques, de directives de recherche, d'un guide sur le processus de dissertation et d'expériences sur le terrain pour appuyer les étudiants tout au long du programme et s'assurer qu'ils sont au niveau prévu dans le secteur.
  • Définir une plate-forme d'apprentissage en ligne où les étudiants auront accès au matériel didactique, aux bibliothèques, aux articles scientifiques, aux conférences en direct ou enregistrées, aux examens... etc. De plus, cette plateforme permettra aux étudiants d'interagir avec les professeurs à l'étranger, d'effectuer des évaluations en ligne, des conférences téléphoniques, d'enregistrer et de télécharger des vidéos / audios et de soumettre des travaux.
  • Définir un programme de perfectionnement des professeurs axé sur l'approfondissement des connaissances et de l'expérience en classe. Ce programme consiste en des sessions de formation, des séances d'observation au poste de travail, des conférences / séminaires avant et pendant l'opération HSE Master.
  • Étudier la possibilité d'établir des partenariats avec des institutions publiques, des ONG, des universités et des entreprises privées afin de soutenir le Master HSE, y compris des centres de formation locaux capables de développer des cours pratiques, améliorant ainsi la qualité du programme du Master.
  • Définir la stratégie marketing et réaliser des analyses de marché pour promouvoir le Master HSE dans les entreprises privées, les institutions publiques, les réseaux universitaires, les ONG... en utilisant différents canaux de communication (ex : forums éducatifs, ateliers, journaux, médias sociaux...).

 Le Master sera ouvert dans le cours du Projet, avec une prévision de trois sessions successives.

Le calendrier

Phase 1 : HSE PROGRAM DEFINITION – 2018/2019

Cette phase, de huit mois environ, prévoit la définition du cursus, la définition d’une plate-forme d’enseignement à distance, la formation des enseignants en alternance au Mozambique et en France, dont deux doctorants accueillis à l’UTT, et le développement de partenariats locaux, en vue de l’ouverture du Master en juillet 2019.

Phase 2 : HSE PROGRAM IMPLEMENTATION – 2019/2023

La deuxième phase, sur quatre années, consiste à participer à la mise en place du Master et de sa plate-forme, à poursuivre la formation et accompagner la nouvelle équipe enseignante, à suivre les trois premières cohortes d’étudiants et à participer aux premières années d’enseignement.

Les activités

Phase 1 - M1a : Lancement du projet

En novembre 2018, une première mission a été l’occasion du lancement du projet, en présence des représentants de la société TechnipFcm et du CS-OGET de l’Université Eduardo Mondlane.

Phase 1 - M1b : Définition du cursus et des activités de la Phase 1

Un atelier de définition du cursus et d’élaboration de la documentation réglementaire en vue de l’ouverture du Master a eu lieu du 21 janvier 2019 au 02 février 2019 à l’Université de Technologie de Troyes, avec la participation du directeur du CS-OGET, Luis Lucas, et du chef de Département « Recherche et Innovation » de la Faculté d’Ingénierie de l’UEM, coordonnateur du Master, Antonio Cumbane.

Les documents produits serviront de base à la demande d’accréditation du Master qui sera formulée par le CS-OGET au Conseil Académique de l’UEM et au CNAQ – Conseil National pour l’Evaluation et la Qualité de l ’Enseignement Supérieur du Mozambique.

Les équipes pédagogiques ont été définies de part et d’autre, et le chronogramme de formation de la Phase 1 des enseignants mozambicains en France (70 jours à l’UTT) et au Mozambique (100 jours répartis en une vingtaine de missions d’experts) a été validé.

Mozambique : HSE Master Development Program - Photo 4
 
Mozambique : HSE Master Development Program - Photo 5
L’équipe du projet : UTT/UEM/CIEP © UTT

 

Mozambique : HSE Master Development Program - Photo 1
Le président de l’UTT, Pierre Koch, reçoit l’équipe à sa table.

 

Mozambique : HSE Master Development Program - logos