Tunisie - Expertise internationale en ingénierie éducative et formation axée sur l’approche curriculaire

Contexte

Au niveau éducatif, la Tunisie a toujours fait figure de bon élève du Maghreb au regard des indications statistiques et a toujours accordé une place importante à l’enseignement. Depuis l’indépendance en 1956, les efforts se sont accentués pour développer et améliorer le système éducatif et d’importantes réformes ont été menées. Si la loi sur l’éducation de 1992 a instauré l’enseignement de base de 9 ans obligatoire et gratuit, elle a également entraîné une massification de l’enseignement due à la démocratisation de l’éducation aux dépens de la qualité. Ce constat a justifié la réforme éducative de 2002 qui visait à améliorer la qualité du système en renforçant les compétences des élèves.

Malgré une couverture scolaire quasi universelle, environ 110 000 enfants en âge scolaire quittent l’école chaque année. L’étude nationale sur la déscolarisation en Tunisie menée par l’UNICEF , a démontré que "la qualité insuffisante des curricula et du système de formation des professionnels d’enseignement de base, la non-adéquation des programmes au marché de l’emploi et aux besoins des enfants et des dysfonctionnements dans la gouvernance du système éducatif" sont autant de facteurs à l’origine des faiblesses dont souffre le système éducatif tunisien.

C’est dans ce contexte d’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage que s’inscrit la mission d’expertise en Ingénierie éducative et de formation axée sur l’approche curriculaire.

Objectifs

L’objectif principal de ce projet est d’appuyer le processus national actuel de réforme curriculaire et de rénovation du système de formation continue des enseignants et d’apporter un appui technique en ingénierie curriculaire et en ingénierie de formation par un travail collaboratif avec les inspecteurs, enseignants et acteurs du système éducatif tunisien. Il conviendra également de réfléchir et penser aux modalités d’intégration des compétences de vie et compétences du XXIe siècle dans les nouveaux curricula.

Objectifs spécifiques :

  • Former et accompagner les membres des commissions et sous-commissions techniques nationales chargées de la réforme des curricula scolaires ;
  • Renforcer et rénover le système de formation continue des enseignants à travers une évaluation du système existant et l’élaboration d’un référentiel de compétences et d’un plan de formation, en tenant compte des orientations curriculaires définies en phase 1.

Résultats attendus

Le projet est conçu comme un accompagnement des membres des commissions et sous-commissions en charge de la réforme. Il se compose de deux phases, la première ayant trait à l’ingénierie des programmes et manuels scolaires basée sur la démarche curriculaire. La seconde, traitant davantage de la révision du système de formation continue des enseignants en adéquation avec la nouvelle démarche curriculaire adoptée.

  • Phase 1 : Renforcement des capacités des membres des sous-commissions techniques chargées de la réforme curriculaire.
    • Mission 1 : Cette phase débutera par une étude diagnostique visant à identifier les besoins des membres des commissions en matière de réforme curriculaire et en formation.
    • Mission 2 : Elle donnera lieu à l’élaboration et à la mise en place de modules de formation en ingénierie des programmes et des manuels scolaires basée sur l’approche curriculaire retenue, qui intègreront les compétences de vie et compétences du XXIe siècle.
    • Mission 3 : Dans une optique de renforcement des compétences, les experts animeront des ateliers participatifs visant à construire avec les experts tunisiens, un référentiel national sur la révision des programmes et manuels.
       
  • Phase 2 : Renforcement du système de formation continue des enseignants en lien avec la réforme curriculaire.
    • Mission 1 : Évaluation diagnostique du système de formation continue des enseignants.
    • Mission 2 : L’analyse diagnostique permettra de cibler les enjeux en termes de formation des enseignants en lien avec la réforme curriculaire et donnera lieu, dans un second temps, à l’animation d’ateliers participatifs visant à co-élaborer un référentiel de compétences de l’enseignant adapté à l’approche curriculaire adoptée.
    • Mission 3 : Il s’agira d’élaborer un manuel de base et un plan de formation continue des enseignants et d’accompagner, de façon perlée, les experts tunisiens dans la conception de ces outils.

Activités prévues dans le cadre de ce projet

De nombreuses activités sont prévues dans le cadre de ce projet , qui mobilise plusieurs experts : sessions de formations des membres des commissions en charge de la réforme, accompagnement perlé, co-production de référentiels et documents de référence nationaux, analyse des pratiques enseignantes, observations de classes, rédaction d’articles de presse…

Bailleur

UNICEF

Durée du projet

Décembre 2016 - Novembre 2017

Contact

Stéphanie Ermini, chargée de programmes, département coopération en éducation : coop.educ@ciep.fr