Togo - Accompagnement du processus de redémarrage de la Formation Initiale des instituteurs (FI) et de la mise en œuvre d'une Formation Initiale de Rattrapage (FIR) pour des instituteurs en cours d'emploi recrutés sans formation professionnelle initial

Contexte

La République togolaise met en œuvre avec l'appui de l'Agence française de développement le projet Education pour tous au Togo (EPTT) dont les actions sont notamment dirigées vers les instituteurs en poste sans formation initiale et les élèves-maîtres (futurs instituteurs) admis en formation initiale d'une année. Le CIEP participe à une étude financée par l'Agence française de Développement (AFD) sur une période d'exécution de 6 mois à partir du mois de septembre 2009.

Objectifs de l'étude

L'objectif général de l'étude vise à :

  • accompagner le processus de redémarrage de la formation initiale des instituteurs dans les centres de formation (Ecoles normales d'instituteurs) ;
  • mettre en place un dispositif de formation des élèves-maîtres dans la perspective de la réalisation d'une scolarisation primaire universelle de qualité au Togo ;
  • préparer des modules de la formation initiale de rattrapage des instituteurs.

Résultats attendus

  • Pour la formation initiale de rattrapage (FIR) :
    • la préparation d'un dispositif de formation : durée à déterminer, identification des activités, documents à mettre au point, calendrier à fixer ;
    • la mise au point des contenus des modules de formation ;
    • la définition des conditions de mise en œuvre d'une action de formation
  • Pour la formation initiale (FI) :
    • un nouveau programme de formation initiale des élèves-maîtres ;
    • des préconisations sur l'environnement documentaire et informatique nécessaire à la formation des élèves-maîtres et sur le rôle du stage dans le processus de formation des enseignants (définition d'un réseau d'écoles d'application) ;
    • une estimation des coûts de fonctionnement des centres de formation (Ecole normales d'instituteurs).

Ces résultats seront obtenus à partir d'une réflexion et d'un travail partagés sur

  • le référentiel métier qui dégagera les compétences requises pour exercer le métier d'instituteur dans le contexte d'une scolarisation primaire de qualité au Togo ; en particulier, il sera tenu compte des réalités du métier que les enseignants sont souvent appelés à exercer en milieu rural.
  • le plan de formation : aspects théoriques et pratiques de la formation, cahier des charges pour la formation des élèves-maîtres, à partir de l'analyse des compétences du référentiel métier ; définition des curricula des élèves-maîtres dans les domaines transversaux, didactiques et disciplinaires ; enseignements théoriques et pratiques selon différentes modalités (cours magistraux, travaux dirigés, recherche documentaire) ; le stage en école d'application ; l'évaluation des connaissances...

Suivi de l'étude

Isidore Boursier-Mougenot boursier-mougenot@ciep.fr