Niger - Appui aux ministères en charge de l’enseignement de base (MEP et MES)

Contexte

Le Niger a élaboré un programme sectoriel de l’éducation et de la formation (PSEF) pour la période 2014-2024. Le PSEF est un programme ambitieux avec des objectifs forts, qui vise à atteindre l’éducation pour tous, sur le cycle de base notamment, et l’amélioration de la qualité du système. Ce programme implique des réformes en profondeur dans plusieurs secteurs, notamment la gestion des enseignants, la formation initiale et continue, la mise en place de nouvelles modalités de gestion.

Pour appuyer cette politique, le Niger a obtenu un don du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) - supervisé par la Banque mondiale - en appui à l’éducation de base pour un montant de 84,2M$, complété par un financement de l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 15,8M$ sur une période de quatre ans, regroupés dans un Fonds commun. Le Fonds commun, ou Programme d’appui à une éducation de qualité (PAEQ) appuie notamment les sous-secteurs du cycle de base 1 (ministère de l'enseignement primaire, MEP), et du cycle de base 2 (ministère des enseignements secondaires, MES).

Dans le cadre du PAEQ, un appui à la maîtrise d’ouvrage (AMO) a été sollicité pour (i) l’appui aux deux ministères à la mise en œuvre du programme et (ii) l’appui au renforcement des capacités des deux ministères. Cet AMO est porté par le consortium Expertise France - CIEP - IIPE (International institute for educational planning, UNESCO).

Le projet est divisé en trois composantes:

  • Élargissement de l’accès et rétention des élèves au niveau de l’éducation de base d’une manière équitable ;
  • Amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage ;
  • Renforcement des capacités de gestion du MEP et du MES.

Objectifs

L’appui à maîtrise d’ouvrage (AMO) a le double objectif de soutenir la mise en œuvre du projet et de renforcer les capacités du MEP et du MES.
Pour ce faire, une équipe est intégrée à l'organisation actuelle du MEP et du MES et travaille en étroite collaboration avec les équipes techniques des ministères. L’intervention de l’AMO se concentre sur :

  • la coordination et le pilotage du projet ;
  • la planification, la programmation et l’établissement des rapports ;
  • le suivi et l'évaluation ;
  • la gestion budgétaire, financière et comptable ;
  • la passation des marchés.

Résultats attendus

Renforcement des MEP et MES en matière de pilotage du système éducatif, d’exécution du programme sectoriel et de réalisation opérationnelle du PAEQ.
Le CIEP est plus spécifiquement engagé sur les deux volets suivants :

  • Renforcement des compétences des deux ministères en gestion financière, comptable, ressources humaines et politique éducative ;
  • Suivi et assurance qualité technique des prestations fournies par les experts mobilisés.

Activités prévues dans le cadre de ce projet

  • Appui et accompagnement en matière de qualité du processus d’exécution du PAEQ et de renforcement des compétences en gestion financière et comptable ;
  • Élaboration d’une stratégie de gestion des ressources humaines, perfectionnement de la base de données des personnels enseignants et administratifs, et renforcement des compétences au niveau central et déconcentré ;
  • Suivi technique de l’ensemble de l’AMO à distance et dans le cadre de missions régulières à Niamey ;
  • Appuis techniques ponctuels en lien avec l’amélioration de la qualité de l’éducation ou le pilotage du système éducatif.

Partenaires

  • Expertise France (chef de file)
  • International institute for educational planning (IIPE), rattaché à l’UNESCO (partenaire).

Durée du projet

Août 2016 - septembre 2018

Contact

Youmna Sfeir, chargée de programmes/cheffe de projet technique de l’AMO : coop.educ@ciep.fr