Maroc - Appui au système national de la recherche pour une intégration à l'Espace européen de la recherche

Contexte

Les jumelages institutionnels visent à un renforcement des capacités institutionnelles des pays bénéficiaires et à un rapprochement avec l'acquis communautaire par le transfert d'expériences et de savoir-faire, la mise à disposition d'une expertise de longue et courte durée. Les jumelages reposent sur l'engagement de l'État membre partenaire sélectionné à transférer l'expertise pratique du secteur public disponible dans son administration nationale.
D'abord destinés aux États candidats à l'adhésion à l'Union européenne, les jumelages ont été étendus notamment aux pays du Sud de la Méditerranée en 2004. Ils sont aujourd'hui un outil majeur de la politique européenne de voisinage.
Au Maroc, les jumelages s'inscrivent dans le cadre du programme d'appui à la mise en œuvre de l'Accord d'association (P3A-III), géré par le ministère des affaires étrangères et de la coopération et financé par l'Union européenne.

Objectif

Ce jumelage institutionnel entre le ministère marocain de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, le ministère français de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministère espagnol de la science et de l'innovation est destiné au renforcement de la gouvernance du système national de la recherche marocain.
Prévu sur une durée de 24 mois (2011-2013), il vise à développer les interactions entre le système national de la recherche (SNR) marocain et l'Espace européen de la recherche (EER).
Les objectifs principaux sont de contribuer à :

  • accélérer l'intégration du Maroc dans l'Espace européen de la recherche et des programmes-cadres communautaires ;
  • développer la capacité en recherche et développement technologique au service de l'économie et de la société.

L'objectif spécifique du projet de jumelage est l'amélioration des performances de la gouvernance du système national de la recherche au Maroc.

Résultats attendus

  • Rapprocher le cadre législatif et réglementaire de l'acquis communautaire ;
  • renforcer les capacités organisationnelles et institutionnelles du département de la recherche ;
  • un système d'information élaboré et validé ;
  • s'assurer que le transfert de savoir-faire relatif aux meilleures pratiques et aux outils méthodologiques soit associé à la recherche scientifique et technologique (RST) ;
  • rapprocher la méthodologie de gestion et les mécanismes de programmation, de promotion et de valorisation de la RST des pratiques communautaires en la matière.

Partenaires

  • France, chef de file : ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
  • Espagne : Ministerio de Ciencia e Innovación;
  • Maroc : ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique (MENESFCRS).

Deux organismes mandatés assurent le soutien logistique et administratif du projet :

  • en France, le Centre international d'études pédagogiques (CIEP),
  • et en Espagne, la Latin American International Foundation for Public Policies and Administration (FIIAPP).

Contact

Bruno Curvale, chargé de programmes, département coopération en éducation : curvale@ciep.fr