Mali - Étude sur la formation, la gestion, l'affectation et le redéploiement des enseignants

Contexte

Le diagnostic du système éducatif établi pendant la phase de conception du PROgramme DECennal de l'éducation (PRODEC) a notamment montré la capacité insuffisante des structures de formation existantes à couvrir les besoins et par voie de conséquence un ratio élèves/maître particulièrement élevé dans les écoles.
Actuellement, les 13 Instituts de Formation de Maîtres (IFM) répartis sur l'ensemble du territoire devraient permettre de faire face aux besoins en enseignants prévus dans le PRODEC. Cette année, les écoles de formation de maîtres ont atteint un seuil encourageant de production de plus de deux milles maîtres. Ces enseignants associés aux huit cents enseignants formés dans le cadre de la Stratégie Alternative de Recrutement du Personnel Enseignant  (SARPE) suggèrent l'existence d'une masse critique d'enseignants disponibles pour le système éducatif malien.

La Direction Nationale de l'Education de Base (DNEB) doit mettre en place un mécanisme de suivi des enseignants issus des Instituts de Formation de Maîtres dans un contexte de décentralisation du recrutement des enseignants assuré par les collectivités. Les enseignants formés dans les écoles de formation de maîtres ont en effet toute latitude de se faire recruter où ils veulent et refusent le plus souvent d'aller dans les zones éloignées de la capitale. Par ailleurs, il existe depuis 2002 une politique et un mécanisme de formation continue des maîtres qui est en ordre progressif de marche. Il convient désormais de procéder aux ajustements éventuels et l'étude devrait apporter des éléments de décision relatifs au lien entre la Formation Continue des Maîtres (FCM) et le plan de carrière des enseignants.

Objectifs de l'étude

L'étude vise à établir un diagnostic exhaustif de la formation, du recrutement et de la gestion des maîtres et de formuler des propositions d'amélioration en la matière.

Partenaires du consortium

Le Ciep est chef de file du consortium Ciep- Université de Cergy-Pontoise-IUFM de l'académie de Versailles, Université de Poitiers-IUFM  Poitou-Charentes, Université de Montpellier 2-IUFM de l'académie de Montpellier.

Bailleur

L'Agence française de Développement (AfD) finance l'étude pour un montant de  133 605 euros sur une période d'exécution de 6 mois à partir du mois de juillet 2009.

Résultats attendus

L'état des lieux portera sur la formation  dans les Instituts de Formation des Maîtres  et par le biais de la SARPE, le recrutement dans la fonction d'enseignant, la gestion des affectations et des carrières. Ces états des lieux conduiront à une analyse des principales problématiques liées à la gestion administrative et financière des enseignants et à la formulation de propositions d'amélioration sur l'ensemble de ces thématiques.

Suivi de l'étude :

Isidore Boursier-Mougenot