Madagascar - Développement des compétences langagières en français des enseignants du primaire mai 2010 - octobre 2011

mai 2010 - octobre 2011

Ce projet, financé par l'Agence française de développement (AfD), a pour objectif d'accompagner le ministère de l'éducation (MEN) dans le cadre du programme d'amélioration de l'éducation à Madagascar en proposant un plan d'action pour l'enseignement et l'apprentissage du français à destination des enseignants du primaire.

Partenaires

CIEP Centre international d'études pédagogiques
IUFM Université Cergy-Pontoise

 

Contexte

Dans le cadre de son programme d'amélioration de l'éducation, Madagascar a commencé à étudier et à mettre en place une révision des curricula, un programme de formation des enseignants et de certification des enseignants non fonctionnaires, ainsi que les études concernant les matériels didactiques y afférents.
Dans ce processus, les compétences langagières des élèves et des enseignants font l'objet d'une attention particulière. En effet, si le passage à la langue française comme langue d'enseignement reste programmé pour la 3e année du primaire, il demeure que les compétences en français des enseignants du primaire sont faibles. La situation actuelle de l'enseignement du et en Français à Madagascar est que la majorité des élèves du primaire ne sont en contact avec la langue française que dans le cadre du système scolaire. L'environnement francophone est rare, parfois inexistant, notamment dans les zones rurales et reculées. Il en est de même pour la majorité des enseignants dont la pratique de la langue française est limitée aux situations de classe.

 

Objectifs

Accompagner l'effort d'amélioration de l'enseignement et de l'apprentissage du français au niveau primaire.

 

Activités

Le ministère de l'Education (MEN) souhaite ainsi mener des actions vigoureuses pour améliorer l'enseignement et l'apprentissage de cette langue. L'Institut national de formation pédagogique (INFP) a élaboré une mallette pédagogique destinée à la formation continue par les conseillers pédagogiques de l'enseignement du primaire (CPEP) des enseignants du primaire pour l'enseignement du français. Le MEN et l'INFP ont donc sollicité le CIEP pour apporter des appuis techniques sur les axes suivants :

  • Axe 1 : Le test de positionnement
  • Axe 2 : L'évaluation de la mallette pédagogique
  • Axe 3 : La formation en français des enseignants
  • Axe 4 : Le réseau des conseillers pédagogiques de l'enseignement primaire (CPEP) formateurs en français
  • Axe 5 : Les ressources pédagogiques et documentaires au niveau des centres régionaux de l'INFP (CRINFP) et de l'INFP