Arménie, Géorgie - Promouvoir l'internationalisation et la comparabilité des systèmes d'assurance qualité dans l'enseignement supérieur (PICQA)

Contexte

Ce projet a été conçu pour répondre aux besoins de l'Arménie et de la Géorgie dans le domaine du processus de Bologne et l'intégration dans l'espace européen commun de l'enseignement supérieur et de la recherche.

L'Arménie a rejoint le processus de Bologne en 2005. Depuis, le gouvernement et les établissements d'enseignement supérieur cherchent à établir au niveau national la culture de la qualité qui serait comparable à celle de l'espace du processus de Bologne. La loi de 2004 prévoit le passage aux pratiques de l'assurance qualité et l'accréditation est rendue obligatoire dans la plupart des établissements d'enseignement supérieur. L'Agence nationale de l'assurance qualité a été créée en 2008, mais les procédures de l'assurance qualité externe restent encore à développer.

En Géorgie, l'enseignement supérieur subit actuellement des réformes qui visent à l'amélioration de la qualité du système. La loi de 2004 a établi la base législative de nouveaux dispositifs : le système en trois niveaux (licence, master, doctorat) et l'accréditation ont été introduits. La loi prévoit le développement des pratiques de l'assurance qualité interne qui impliquent la réalisation du rapport d'auto-évaluation par l'établissement et l'amélioration des processus pédagogiques. Depuis mars 2006, une agence indépendante - Centre national de l'assurance qualité - se charge de l'accréditation, avec un focus spécifique sur l'évaluation des programmes en complément de l'évaluation institutionnelle.  

Objectif

L'objectif principal du projet consiste à améliorer la qualité de l'enseignement supérieur en Géorgie et en Arménie en renforçant les pratiques de l'assurance qualité interne et externe et en rendant les systèmes d'assurance qualité dans les deux pays plus adaptés aux besoins régionaux, tout en les rapprochant davantage des standards internationaux.

  • Définition des besoins précis du système d'assurance qualité dans chaque pays :
    • en Arménie : développer et mettre en œuvre un nouveau système d'assurance qualité ;
    • en Géorgie : système déjà en place depuis 2005, mais à remodeler pour mieux répondre aux standards européens, notamment au niveau de l'évaluation des programmes ;
    • possibilité de formations spécifiques pour les personnels et les experts externes des agences nationales d'assurance qualité.
  • Révision des procédures d'évaluation interne des établissements d'enseignement supérieur des deux pays :
    • Formations des personnels ;
    • appréhension des problèmes culturels et comportementaux ;
    • organisation de sondages pour finaliser les modèles d'assurance qualité qui seront adoptés et pour diffuser les pratiques et les expériences développées dans les autres établissements d'enseignement supérieur n'ayant pas pu être directement impliqués dans le projet.

De manière générale, le projet permettra un meilleur dialogue au niveau régional entre les décideurs politiques, les enseignants, le personnel administratif et les employeurs.

Ce programme Tempus de la Commission européenne (Promoting Internationalization and Comparability of Quality Assurance in Higher Education - PICQA) doit se dérouler sur trois ans de décembre 2010 à décembre 2013.

Activités

  • Contribuer à la définition des procédures et des critères d'évaluation de l'Agence nationale de l'assurance qualité en Arménie (ANQA) ;
  • contribuer à l'adaptation des procédures et des critères d'évaluation de l'Agence nationale de l'assurance qualité en Géorgie (NCEQE) ;
  • contribuer à la mise en place d'une enquête auprès des établissements d'enseignement supérieur sur les procédures d'évaluation de l'ANQA ;
  • contribuer à la mise en place d'une enquête auprès des établissements d'enseignement supérieur sur les procédures d'évaluation de la NCEQE ;
  • aider à la mise en place d'un réseau régional sur l'assurance qualité en Arménie et en Géorgie.

Partenaires

12 partenaires arméniens et géorgiens :

  • Géorgie : université publique d'Ilia, université de droit et d'économie de Koutaisi, université de Shota Roustaveli, université publique d'Ivan Javakhishvili ;
  • Arménie : Académie médicale publique d'Erevan, Institut pédagogique publique de Gyumri, université technique d'Arménie et son antenne à Vanadzor ;
  • les agences nationales d'accréditation en Arménie et en Géorgie ;
  • et les ministères de l'éducation et de la recherche en Arménie et en Géorgie.

7 partenaires européens :

  • Allemagne : université technique de Munich, université de Koblenz-Landau, agence d'accréditation allemande (ASIIN, coordinateur du projet) ;
  • Espagne : université d'Alicante ;
  • Pays-Bas : Agence nationale hollandaise d'accréditation (QANU), université des sciences appliqués de Rotterdam ;
  • France : CIEP.

Pour en savoir plus

www.picqa.org

Contact

Lisa Bydanova, chargée de programmes, département coopération en éducation : bydanova@ciep.fr