Accueil et éducation de la petite enfance - une approche franco-allemande

2e rencontre franco-allemande de journalistes en éducation

14 - 16 mars 2007, Francfort sur la Main et Lyon

image006
image002
image003
image004
image005

Dans la continuité de la première rencontre franco-allemande de journalistes en éducation qui s'est déroulée du 31 mai au 3 juin 2006 à Paris et Berlin, une seconde rencontre a eu lieu du 14 au 16 mars 2007 à Francfort s/ Main puis à Lyon ; elle a réuni 5 journalistes français et 10 journalistes allemands, tous spécialisés dans le domaine de l'éducation. Différents types de presse étaient représentés : une agence de presse spécialisée dans le domaine de l'éducation et la formation (l'AEF), des quotidiens nationaux de référence (la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la Frankfurter Rundschau, la Tageszeitung), la presse spécialisée (Le Monde de l'éducation), la presse magazine (Focus), la presse hebdomadaire (die Zeit), la presse quotidienne régionale (Ouest France, Le Dauphiné libéré, Le Progrès, le Rheinischer Merkur, le Westdeutsche Allgemeine Zeitung) et l'audiovisuel (RFI, Deutschlandradio).

A travers un programme composé d'ateliers, de visites d'études et de rencontres avec des experts et des personnalités politiques, une thématique essentielle a pu être abordée sous un angle franco-allemand : l'accueil et l'accompagnement de la petite enfance.

Soutenu par la Fondation Robert Bosch et la Délégation à la communication du ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, ce séminaire a été porté par le Centre international d'études pédagogiques (CIEP), en partenariat avec la Fondation Siftung Genshagen etl'Office franco-allemand pour la jeunesse qui ont largement contribué à l'élaboration des contenus intellectuels de la rencontre ainsi qu'à son organisation logistique.

Le programme de ce séminaire s'est articulé autour de 3 journées :

  • Le mercredi 14 mars, un atelier d'introduction interculturelle a été organisé pour permettre à chacun de mieux comprendre la situation de la petite enfance dans chaque pays. Animé par Catherine Barnéoud, de la fondation Genshagen, en compagnie des experts Jeanne Fagnani, directrice de recherches au CNRS, et du Dr. Martin Pott, membre de la Commission pour la politique d'éducation des enfants de 1 à 10 ans (Land de la Hesse),ce premier atelier a permis aux journalistes de cerner les termes du débat en France et en Allemagne, deux pays dans lesquels la petite enfance est prise en charge de façon très différente. Le soir a eu lieu un dîner-débat en présence de M. Wolfgang Dichans, responsable du secteur " accueil de la petite enfance " du ministère fédéral de la famille, des personnes âgées, des femmes et de la jeunesse, et de M. Rudolf von Thadden, co-fondateur de la fondation Genshagen. Ce dîner a permis de donner à cette première journée un aspect politique intéressant pour les journalistes, qui ont pu poser des questions aux représentants du ministère, notamment sur la politique familiale allemande.
     
  • Le jeudi 15 mars a commencé avec la visite du Kindergarten " Maria Hilf " situé dans un quartier populaire de Francfort. La visite a permis aux journalistes d'en savoir plus sur le programme " Frühstart ", appliqué dans le Kindergarten, et créé par la fondation Hertie Stiftung  pour développer la pratique de l'allemand chez les enfants issus de l'immigration. L'après-midi a eu lieu un second atelier ayant pour thème " Rôle de la famille et cohésion sociale ". Animé par Ulrike Plewnia, journaliste à Focus Magazin, cet atelier réunissait le Dr. Fabienne Becker-Stoll, directrice du Staatsinstitut für Frühpädagogik de Münich, et France Picard, coordinateur du département " Education, formation et petite enfance " à l'Union nationale des associations familiales (UNAF). Après un échange enrichissant évoquant notamment la place des mères en France et en Allemagne, les journalistes ont pris l'avion pour passer la seconde partie du séminaire à Lyon. Le soir a eu lieu un repas informel en compagnie de quelques uns des experts qui rejoignaient le groupe à Lyon.
     
  • Le vendredi 16 mars, le groupe s'est rendu à l'école maternelle Joseph Cornier de Lyon. Chacun a pu, en petits groupes, assister à des séquences de classe et parler avec les enfants et leurs instituteurs/trices. La visite s'est terminée par une présentation de l'école par sa directrice Catherine Gervais, au cours de laquelle les journalistes ont pu poser les questions soulevées par leur visite dans les classes. La seconde partie de la journée s'est déroulée à l'IUFM de Lyon, où a eu lieu le dernier débat à propos de la formation des acteurs de terrain. L'atelier, animé par Simone Wahl, directrice du Kindertreff de Lyon, s'est tenu en compagnie du directeur de l'établissement, Régis Bernard, de Catherine Gervais, également formatrice de futurs professeurs des écoles, de Mme Irène Kaschefi-Haude, formatrice au Erzbischöfliches Berufskolleg de Cologne, et de Mme Rahel Dreyer, experte associée du programme " PiK " (Profis in Kitas) de la fondation Robert Bosch. Ce dernier atelier était l'occasion pour les participants de confronter deux modes de formations extrêmement différents et d'en souligner avantages comme inconvénients.